FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

A 45 : NICOLAS HULOT PEUT-IL ENTERRER LE PROJET D'AUTOROUTE ENTRE LYON ET SAINT-ETIENNE ?

Jeudi 18 Mai - 15:48

Actu. locale


Les manifestants protestent contre le projet d'une nouvelle autoroute, l'A45
Espoir pour les uns, crainte pour les autres. L'arrivée de l'écolo Nicolas Hulot au gouvernement ravive la polémique sur l'A45.

Nicolas Hulot, à peine nommé c'est Georges Fenech, député de la circonscription de Givors (Rhône) et opposant à l'A45 qui a dégainé le premier. Dans un courrier adressé au ministre, il écrit : "Monsieur le Ministre, un premier geste symbolique de votre part serait de suspendre ce projet destructeur de l'environnement, inutile et coûteux".

Les élus de la Loire plus mobilisés que ceux du Rhône

De quoi faire bondir, le maire de Saint-Etienne, Gaël Perdriau, qui a aussitôt rédigé deux courriers, l'un adressé à Nicolas Hulot et l'autre à Bruno Le Maire (Economie).

L'élu qui souligne les enjeux économiques du projet, appelle tous les tenants du projets (élus, chefs d'entreprises....) à se mobiliser et à "réaffirmer publiquement tout l'intérêt de cette infrastructure".

"Tenter de vouloir remettre en cause aujourd'hui la réalisation de l'A 45 relève de l'inconscience et d'une faute lourde politiquement, économiquement et en termes de sécurité pour les concitoyens que les élus sont censés représenter en faisant abstraction des intérêts particuliers", écrit encore le maire de Saint-Etienne.

Les opposants reprennent espoir


Pour les opposants, au contraire, l'arrivée de Nicolas Hulot à la tête d'un grand ministère de la transition écologique est une bonne chose. "Nicolas Hulot ne souhaite pas poursuivre dans la voie du tout voiture", dit Norbert Bossu, membre du collectif d'opposants à l'A 45.

"C'est quelque chose qui peut être déterminant pour la suite. En tout cas, on espère une grande écoute", dit-il encore.

Le Conseil d'Etat doit se prononcer prochainement, comme le veut la procédure. Le financement public de l'infrastructure est porté à 50 % par les collectivités et à 50 % par l'Etat. Le montant global est de 1,2 milliard d'Euros.

Le financement local est assuré par le conseil régional Auvergne-Rhône-Alpes, le conseil départemental de la Loire et Saint-Etienne Métropole.

►Actualité locale

Rhône/Loire : 300 manifestants contre l'A45 réunis à Duerne

La précédente manifestation avait été annulée...



@RadioScoopInfos