FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

[VIDÉO] MERCATO, ASSE, ÉQUIPE DE FRANCE... RUFFIER ET GALTIER SE LIVRENT

Mardi 10 Janvier - 12:22

Football


Christophe Galtier, l'entraîneur de l'AS Saint-Etienne - © BeIn Sports
Le gardien et l'entraîneur de l'AS Saint-Étienne étaient invités sur le plateau du Football Show, lundi soir, sur BeIn Sports.

Des cibles au mercato

L'ASSE a besoin de renfort cet hiver. C'est ce qu'a d'ailleurs rappelé Christophe Galtier, évoquant notamment la blessure d'Oussama Tannane, victime d'une pubalgie. "Je souhaite qu'on puisse faite venir deux joueurs dans le secteur offensif", a-t-il confié. Avant d'ajouter : "On cherche dans ce secteur-là, même si on a des jeunes qui sont derrière. Cibler les profils c'est assez facile, après les acheter c'est autre chose".

Ce mardi matin, L'Equipe évoque d'ailleurs un intérêt des Verts pour Andy Delort. L'attaquant français de 25 ans, parti au Mexique depuis cet été, ne serait pas contre un retour en France. Les dirigeants stéphanois espéreraient un prêt avec option d'achat.



Galtier n'est pas "dans l'année de trop"

C'est une réflexion qui lui revient régulièrement ces derniers mois. Après sept ans passés à la tête de l'ASSE, Christophe Galtier est-il arrivé au bout d'un cycle ? Pour le principal intéressé, il n'est pas question de parler de "saison de trop".

"Je suis bien à Saint-Étienne. Chaque année, on atteint les objectifs importants avec nos moyens, a-t-il rappelé. Je suis en droit de réfléchir quant à mon avenir. Est-ce qu'il passera par Saint-Étienne ou par un autre club ? Je suis en fin de contrat en 2018. Cette année, mes dirigeants m'ont donné beaucoup de moyens pour étoffer mon staff. Je ne sais pas quel sera le résultat final. Je ne suis pas dans l'année de trop, je le ressens en moi. Cette année, la concurrence est plus forte que les années précédentes. Je me battrais jusqu'au bout pour atteindre le meilleur résultat possible".



En retard en championnat

Alors que les Verts reprendront le chemin de la Ligue 1 vendredi, à Lille, Christophe Galtier est revenu sur la phase aller. Et les difficultés des Stéphanois, seulement 8es avec 26pts à mi-parcours.

"Le bilan de cette mi-saison est très moyen, avec un retard en championnat et des contre-performances à domicile comme Dijon ou Nancy, sans les dénigrer. Avec ces deux victoires, on serait dans nos temps de passage", a confié le coach stéphanois.

Pourquoi Ruffier n'est pas en équipe de France

Plus d'un an après sa dernière convocation chez les Bleus (octobre 2015), Stéphane Ruffier s'est confié, lundi soir, sur sa situation avec la sélection. Il assure ainsi ne pas avoir décliné de convocation.

"On a eu une discussion avec le sélectionneur. Je veux que cela reste entre nous, explique-t-il. Après, des choses ont été dites, il y a eu des choses qui m'ont été dites, des choses qui n'ont pas été tenues non plus, j'ai entendu beaucoup de choses. Et ces choses-là, à force, vous font réfléchir et prendre certaines décisions vues avec le sélectionneur, vues aussi avec le coach (Christophe Galtier), avec mon entraîneur des gardiens. Je ne veux pas trop en parler. Je sais les raisons (long silence) Je sais les raisons (ferme). Après, il y a un truc qui est sûr, c'est que aujourd'hui, oui, s'il n'y avait pas eu certaines décisions prises avec le sélectionneur, je serais dans cette sélection".



@RadioScoopInfos