FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ASSE : PERRIN SAUVE ENCORE LES VERTS DU NAUFRAGE

Lundi 13 Mars - 07:09

Football


Le capitaine de l'ASSE, Loïc Perrin - © ASSE
Un but de Loïc Perrin a permis à Saint-Etienne d'arracher un nul miraculeux au bout du temps additionnel face à Metz (2-2) dimanche au stade Geoffroy-Guichard lors de la 29e journée, mais les Verts demeurent à la peine dans la course à l'Europe.

Ils restent sur six matches sans victoire dont deux en Europa League contre Manchester United (0-3, 0-1). Ils n'ont plus gagné depuis un mois.

"C'est une déception parce qu'on joue les matches pour les gagner et que nous n'avons pas pris beaucoup de points ces derniers temps", a admis le coach des Verts, Christophe Galtier.

L'ASSE demeure au 7e rang à deux longueurs de Bordeaux (6e) et quatre de Marseille (5e). L'opération n'est pas bonne non plus pour Metz, 16e (32 points) 4 unités au-dessus de la 18e place de barragiste. Mais les Grenats comptent un match en retard, à rejouer le 5 avril contre Lyon.

"Nous sommes hyper déçus et frustrés du résultat. On ne peut pas faire la fine bouche, mais il y avait largement de quoi prendre trois points", a déclaré le technicien mosellan Philippe Hinschberger, déçu par la tournure d'une rencontre qui a échappé en toute fin de match à ses joueurs.

Perrin fut vraiment l'homme du match. Le capitaine a d'abord sauvé son équipe d'une défaite 3-1 en repoussant sur sa ligne une tentative d'Opa Nguette (90e+4) puis a égalisé en reprenant victorieusement de la tête un coup franc joué par Jordan Veretout au bout du temps additionnel (90e+5).

Perrin avait déjà été à l'origine de l'égalisation à 1-1 signée Robert Beric d'un tir du pointu du pied droit à la 54e minute.

Manque de percussion verte

"Saint-Etienne doit faire une statue à Perrin, qui lui sauve des coups énormes!", a lâché Hinschberger. "Il a fait un match de haut niveau, comme souvent depuis de nombreuses saisons", a commenté Galtier.

Les Stéphanois ont souffert face aux Lorrains qui auraient pu espérer beaucoup mieux qu'un résultat nul. Tout a mal commencé pour les Verts, menés d'entrée par un but d'Ismaïla Sarr d'un tir lointain du droit (0-1, 1ère).

Alors que les deux équipes étaient à égalité, les Messins ont rapidement repris l'avantage par Simon Falette qui a exploité un centre délivré de l'aile gauche par le défenseur Ivan Balliu (2-1, 68e). Metz a même eu la balle du 3-1, par Cheikh Diabaté (75e).

"Il nous a manqué un petit but pour se mettre à l'abri, surtout qu'on a eu les occasions", a déclaré Hinschberger.

Saint-Etienne a de son côté encore manqué de percussion, et semblait se diriger vers une défaite jusqu'à ce que Perrin ne remette les habits du sauveur.

(AFP)


@RadioScoopInfos