FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

OL : PREMIER TEST À L’EXTÉRIEUR EN TERRES BRETONNES

Vendredi 11 Aout - 08:00

Football


Samuel Umtiti a été expulsé lors de la défaite de l'OL à Rennes (2-0) - © S. Guiochon / Le Progrès
L'OL se déplace ce soir à 20h45 au Roazhon Park pour y affronter le Stade Rennais, lors de la 2ème journée de Ligue 1. Leaders après leur large victoire face à Strasbourg samedi (4-0), les Lyonnais veulent enchaîner et démarrer la saison à l'extérieur par une victoire.

L'objectif de la saison est clair, Bruno Génésio l'a rappelé mercredi en conférence de presse : « on veut finir sur le podium. » Et cela passera par une saison convaincante à l'extérieur, ce qui n'a pas été le cas l'an dernier : l'OL a perdu 7 de ses 19 matches loin de son stade en Ligue 1 (13 défaites toutes compétitions confondues sur 28 matches.)
À titre de comparaison, l'OGC Nice, qui a fini troisième et semblait un temps à portée des Gones, s'est incliné à trois reprises loin de ses terres.

Devenir plus calculateur

La carotte est belle. Si le club rhodanien s'impose ce soir à Rennes, il aura de grandes chances de rester en tête du classement à l'issue de la 2ème journée… Comme l'année dernière !
À eux de ne pas répéter les mêmes erreurs. « Il faudra être plus intelligent, plus expérimenté dans la gestion de nos matches à l'extérieur. » Le coach lyonnais attend plus de bouteille de ses joueurs cette saison. Savoir parfois se contenter du nul, plutôt que de prendre un but en contre en fin de match.

S'appuyer sur le match face à Strasbourg

« On vient pour prendre trois points, parce qu'on a de l'ambition », rappelle Bruno Génésio. D'autant que les attaquants se sont montrés à leur avantage samedi. Nabil Fekir a su orienter équitablement le jeu sur les trois de devant. Bertrand Traoré, très virevoltant, a montré une conduite de balle très sûre et dévastatrice pour la défense alsacienne.



Mariano Diaz a rassuré en plantant un doublé, à lui de confirmer ce soir. Mais tout n'a pas été parfait, et pour le coach lyonnais l'attaque est encore perfectible « C'est globalement satisfaisant, on a marqué 4 buts. Mais il faudra encore plus alterner phases de possession, et attaques rapides. En portant parfois moins le ballon. »

La défense doit confirmer

La doublette Marcelo-Morel a paru à son avantage avec beaucoup d'expérience dans les interventions et la relance. Le Brésilien n'a d'ailleurs pris aucun risque inconsidéré et a joué simple, ce qui rassure en défense. Mais l'opposition strasbourgeoise était très faible, « il nous faudra, ce soir, plus de sécurité défensive lorsqu'on aura le ballon », précise-t-il.


@RadioScoopInfos