SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

UN "PASS CULTURE" DE 300 EUROS POUR TOUS LES PLUS DE 18 ANS

Vendredi 21 Mai - 06:50

Community Scoop


Livres
Après les terrasses et le sport, Emmanuel Macron va promouvoir ce vendredi la réouverture des lieux culturels et donner le coup d'envoi d'un "Pass Culture" de 300 euros pour tous les jeunes de 18 ans.


Après les terrasses et le sport, Emmanuel Macron va promouvoir vendredi à Nevers, dans la Nièvre, la réouverture des lieux culturels et donner le coup d'envoi d'un "Pass Culture" de 300 euros pour tous les jeunes de 18 ans, a indiqué l'Elysée.

Après le "Pass sport" de 50 euros pour les jeunes de familles modestes qui s'inscrivent dans un club sportif, dévoilé mercredi, le chef de l'Etat continue à annoncer des aides à la jeunesse en présentant ce forfait de 300 euros, cette fois offert sans condition de ressource dès vendredi. Il généralise un test effectué depuis deux ans.

Pas valable pour les biens livrés


Il pourra être dépensé en billets (cinéma, concert, spectacle, musée...), en biens culturels (livres, disques, instruments...), en cours de disciplines artistiques, en matériel des beaux-arts ou en services numériques (jeux vidéo, musique en ligne, certaines plateformes de SVOD, presse en ligne, ebooks...).

Seules restrictions, ni biens livrés - donc pas d'Amazon - ni Netflix, Amazon Prime et Disney. Canal, OCS, FilmoTV et quelques autres plateformes sont en revanche accessibles, dont bientôt Salto.

Les jeunes qui fêtent leurs 18 ans, soit 800.000 par an, pourront à partir de vendredi recevoir ces 300 euros, via une appli "Pass culture". Ils devront s'inscrire durant leur 18e année et pourront l'utiliser sur 24 mois.

Puis, à partir de janvier 2022, seront offerts 25 euros pour les quatrièmes, 25 euros pour les troisièmes et 50 euros par année et par élève en seconde, première et terminale. En tout 200 euros.

Soit un total de 500 euros par jeunes, ce qui était initialement la promesse de campagne d'Emmanuel Macron, rappelle l'Elysée.