SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

CÉRÉMONIE DES OSCARS: WILL SMITH GIFLE L'HUMORISTE CHRIS ROCK

Lundi 28 Mars - 09:40

Culture


Will Smith gifle Chris Rock - © therealjohnxina sur Twitter
Ce dimanche 27 mars se déroulait la 94ème cérémonie des Oscars à Los-Angeles. Durant la soirée, l'acteur Will Smith a giflé un humoriste.


La 94ème cérémonie des Oscars s'est déroulée ce dimanche 27 mars au soir aux États-Unis.

La soirée se déroulait parfaitement, jusqu'à ce que l'humoriste Chris Rock monte sur scène pour remettre l'Oscar du meilleur documentaire. Il lance une ou deux blagues, puis une plaisanterie sur le crâne rasé de Jada Pinkett Smith, l'épouse de Will Smith, qui est atteinte d'alopécie, une chute importante des cheveux.

Soudain, Will Smith, qui a incarné Mohamed Ali dans sa carrière, est monté sur scène et lui a décroché une gifle. "Ne prononce pas le nom de ma femme avec ta putain de bouche !", a-t-il lancé une fois rassit, mais la chaîne ABC a eu le temps de couper le son.

De retour sur scène pour recevoir son prix, Will Smith, retenant ses larmes, a fustigé les "gens qui vous manquent de respect". "L'amour vous fait faire des choses folles", a plaidé l'acteur.



Depuis ce lundi matin, la scène a été reprise de nombreuses fois sur les réseaux.

Will Smith remporte l'Oscar du meilleur acteur


"Je veux m'excuser auprès de l'Académie" des Oscars, a lancé l'acteur en pleurs, en venant recevoir son Oscar du meilleur acteur. Il a été récompensé pour son rôle dans "La Méthode Williams" dans lequel il incarne le père des sœurs Séréna et Vénus Williams.

Will Smith, retenant ses larmes, a fustigé les "gens qui vous manquent de respect". "L'amour vous fait faire des choses folles", a plaidé l'acteur.

De son côté, la police de Los Angeles a dit être "au courant d'un incident entre deux personnes" durant la cérémonie mais indiqué que la victime avait "refusé de porter plainte", sans citer aucun nom.

Les autres moments forts de la soirée


Le film "CODA" et ses acteurs sourds ont triomphé aux Oscars, applaudis en langue des signes par les invités de la soirée.
Comédie dramatique pleine d'optimisme adaptée du succès français "La Famille Bélier", "CODA" est un petit film indépendant (15 millions de dollars de budget) qui faisait figure de Petit Poucet au début de la saison des prix.

De son côté, "The Power of the Dog", un film Netflix, a failli repartir la queue entre les jambes malgré une douzaine de nominations. Western sombre et psychologique sur des hommes n'assumant pas leur sexualité ni leurs sentiments, il avait pourtant longtemps fait figure de favori. 
Sa réalisatrice Jane Campion a tout de même été distinguée par l'Académie des Oscars, devenant la troisième femme à être récompensée dans cette catégorie, un an seulement après Chloé Zhao.

Le grandiose space opera "Dune" de Denis Villeneuve s'est quant à lui distingué dans pas moins de six catégories techniques (son, effets spéciaux, photographie, etc).

Côté actrices, Jessica Chastain l'a emporté pour "Dans les yeux de Tammy Faye" et son rôle de télévangéliste au grand coeur et au maquillage outrancier, après deux nominations infructueuses pour "La Couleur des sentiments" et "Zero Dark Thirty".

Souvent critiqués pour leur manque de diversité, les Oscars ont aussi récompensé cette année Ariana DeBose, une actrice qui se définit comme "afro-latina" et queer, pour son rôle d'Anita dans le remake de "West Side Story" par Steven Spielberg