SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

30 MOIS DE PRISON POUR L'AGRESSION D'UNE SURVEILLANTE À LA TALAUDIÈRE

Mercredi 5 Mai - 22:00

Actu. locale


La maison d'arrêt de la Talaudière - © Anthony Perrel
Un détenu, auteur en avril de l'agression d'une surveillante du centre pénitentiaire de La Talaudière (Loire), a été condamné mercredi à 30 mois de prison par le tribunal correctionnel de Saint-Etienne.


Le procureur avait requis plus tôt sept ans de prison contre le prévenu, qui souffre de troubles de la personnalité et qui a déclaré ne pas se souvenir des faits qui lui sont reprochés. Il a finalement écopé de 30 mois de prison, pour avoir agressé une surveillante du centre de détention de La Talaudière.

Transféré dans un établissement de l'Isère depuis les faits, le détenu, âgé d'une trentaine d'années, a par ailleurs été condamné à verser 5.000 euros à la victime qui s'est vue reconnaitre huit jours d'Interruption totale de travail.

Il avait jeté de la javel au visage de la surveillante


Il devra également verser 800 euros à chacun de deux de ses collègues blessés lorsqu'ils sont venus porter secours à leur collègue.

Le 13 avril dernier, le détenu avait jeté de la javel au visage de la surveillante, puis lui avait porté un coup de poing à la figure avant de lui enfoncer les doigts dans les yeux et d'essayer de la mordre au cou.

Deux sections de l'Equipe régionale d'intervention et de sécurité (Eris) avaient été envoyées en renfort à la suite de cette agression, selon une source syndicale.

"Depuis ces violences, quatre détenus dont le comportement posait problème ont été transférés dans d'autres centres de détention", indique Stéphane Perrot, le représentant local de l'Ufap-Unsa.