SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ACCIDENT SUR LE TER ROANNE-LYON : L'ACTE IMPRUDENT PRIVILÉGIÉ

Mardi 3 Décembre - 06:45

Actu. locale


Un TER - © Céline Boucharlat
D'après les premiers éléments, l'adolescente avait ses écouteurs sur les oreilles, et n'aurait pas entendu le train arriver.


Au lendemain de la collision entre un TER Roanne-Lyon et une adolescente de 17 ans en gare de Pontcharra/Saint-Forgeux, l'enquête confiée aux gendarmes de Tarare s'oriente vers la piste de l'acte imprudent.

D'après les premiers éléments, relatés dans Le Progrès, la jeune fille traversait les voies sur un passage autorisé au moment du choc.

A priori, pas de défaillance technique

Le problème, c'est qu'elle avait des écouteurs sur les oreilles, et qu'elle n'aurait pas entendu le klaxon du train, ni les avertissements de ses amis.

Par ailleurs, le TER Roanne-Lyon arrivait à une vitesse assez élevée, puisqu'il ne devait pas s'arrêter ici, mais à l'Arbresle.

Toujours d'après Le Progrès, le signal lumineux installé sur le passage aurait fonctionné normalement : il serait devenu rouge avant qu'elle ne s'engage.

Le conducteur en état de choc

La jeune victime, originaire de Vindy-sur-Turdine, a été grièvement blessée. Elle souffre d'une fracture ouverte au poignet. Il y a également des suspicions de fractures aux jambes.

Les gendarmes de Tarare poursuivent leurs investigations, pour vérifier notamment si la réglementation mise en place par la SNCF a été totalement respectée.

Le chauffeur du train, en état de choc, doit également être entendu.

Une cellule d'aide psychologique a été mise en place à la SNCF.