SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ACTE XXII DES GILETS JAUNES À ROANNE : "NOUS SOMMES MIS DEVANT LE FAIT ACCOMPLI"

Vendredi 12 Avril - 06:00

Actu. locale


Le député-maire de Roanne, Yves Nicolin. - © DR
Deux semaines après le rassemblement à Saint-Étienne, la manifestation régionale des Gilets Jaunes est une nouvelle fois organisée dans la Loire ce samedi. C'est à Roanne que le rendez-vous est donné.


Contrairement aux autres manifestations, celle-ci a été déclarée et le parcours est connu. Il fait un peu plus de 6 kilomètres et il évite l'hyper-centre roannais. Le cortège devrait partir à 13 heures ce samedi.

"Une manifestation ni souhaitée, ni voulue"

Malgré tout, plusieurs inconnus subsistent, comme le nombre de manifestants et le dispositif de sécurité qui sera déployé. Yves Nicolin, le maire de la commune, espère que comme les précédents mouvements à Roanne, il n'y aura pas de heurts. "On n'accueille pas cette manifestation régionale, on est mis devant le fait accompli avec une manifestation, ni voulue ni souhaitée, dit l'élu.

Le sentiment qui prédomine à la veille de cet acte XXII, c'est le doute. "Il y a une grande inquiétude de la part des riverains et des commerçants. Le tracé emprunte des voies commerçantes, donc ça veut dire que les magasins sur le parcours vont être extrêmement pénalisés et vont connaitre une journée morte", commente Yves Nicolin.

"C'est un mouvement, qui aujourd'hui n'a plus de sens. Nous ne pouvons pas être sous le joue d'un terrorisme de manifestants", s'emporte le maire.

Et d'ajouter : "Roanne est l'une des villes de France qui a le plus gros ratio de caméras de vidéo-protection et nous ne nous gênerons pas pour les utiliser afin de trouver les fauteurs de troubles qui voudraient commettre des dégradations."

Ce vendredi midi, le sous-préfet de Roanne doit dévoiler le dispositif de sécurité qui sera mis en place ce samedi.