SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AIN : LES DÉFIS DU NOUVEAU DIRECTEUR DE L'UMIH 01

Jeudi 6 Octobre - 06:00

Société


Vivien Campion (à droite), nouveau directeur de l'UMIH 01, en compagnie de Laetitia Prevalet, présidente de l'UMIH 01 - © Radio Scoop, Etienne Cornec
Vivien Campion a pris la direction de l'UMIH de l'Ain le 1er septembre dernier. Il a été présenté à la presse le mardi 4 octobre dans un contexte où les restaurateurs et hôteliers doivent relever le défi du manque de main d'oeuvre.


Avant de prendre la direction de l'Union des Métiers et des Industries de l'Hôtellerie de l'Ain, ce Champenois d'origine de 43 ans a été directeur de Bourg-en-Bresse destinations Office de tourisme pendant 11 ans.

Vivien Campion arrive à la direction de l'UMIH de l'Ain dans un contexte où les secteurs qui dépendent du syndicat sont en manque de main d'œuvre, notamment ceux de la restauration et d'hôtellerie. "Je veux défendre l'intérêt de ces professions", affirme-t-il. "Mon but est de faire remonter leurs soucis auprès des élus et du gouvernement. Pour pallier le manque de main d'œuvre, on doit prendre le problème à bras le corps en apportant du confort aux gestionnaires de nos structures. Cela passe par le partage des candidatures et la complémentarité sur les horaires d'ouverture car il y a des gens qui veulent travailler sur un temps important. Il y a des situations disparates au niveau du département. Il y a des secteurs ruraux qui sont en pénuries et des secteurs urbains qui sont en difficultés".

Le secteur hôtelier fait face à l'augmentation des coûts de l'énergie


L'augmentation des coûts de l'énergie s'ajoute à la liste des difficultés que traverse le secteur, notamment dans l'hôtellerie. Vivien Campion propose des solutions pour que les gérants limitent les coûts. "Dans l'Ain, il y a des sujets sur des fermetures partielles d'établissements hôteliers", explique-t-il. "La période hivernale arrive et va se poser la question du problème de la fourniture en énergie. Nous pouvons agir si on active des leviers auprès de certains courtiers en énergie ou bien en faisant des groupements de commandes afin d'amortir le niveau du prix de l'achat de l'énergie et le répercuter moindrement sur le prix de la chambre".

En 2022 dans l'Ain, 1.300 structures sont répertoriées. Elles proposent environ 6.000 emplois.