SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : BIENVENUE DANS LE PLUS GRAND ESPACE VTT DE FRANCE !

Mardi 4 Aout - 05:00

Actu. locale


Randonnée VTT
Le centres VTT d'Ambert et des Bois Noirs (Puy-de-Dôme) ont travaillé ensemble pour rejoindre leurs circuits, et ainsi offrir 2400 kilomètres de pistes balisées et 105 itinéraires aux cyclistes de la région et aux touristes.


Déjà très implantés dans le Livradois-Forez, les centres VTT d'Ambert et des Bois Noirs ont décidé de rejoindre leurs itinéraires, pour proposer de nouveaux circuits aux amateurs de VTT.

Attirer de nouveaux vacanciers


C'est d'abord le centre des Bois Noirs qui a établi des liaisons avec de circuits gérés par Loire Forez Agglomération, Vichy communauté et la commune de Thiers. Et c'est au hasard d'une discussion que le président du centre VTT d'Ambert décide lui aussi de rejoindre l'aventure et de créer le plus grand espace VTT labellisé par la Fédération française de cyclisme en France .

Cette jonction très symbolique s'est faite au col des Supeyres, à 1366 mètres d'altitude.



"On avait en 2019, 42 circuits avec 850 kilomètres de chemins balisés, détaille Alain Chapot, le président du centre VTT des Bois Noirs. Au 1er août 2020, on a 1475 kilomètres de chemins balisés avec 70 circuits pour les Bois Noirs. Et à cela on rajoute les circuits d'Ambert pour faire un total de 105 circuits et 2400 kilomètres balisés".

Tous les niveaux de difficultés sont proposés et une carte retraçant tous les itinéraires sera en vente dans les prochains jours.

Grâce à ces nouveaux parcours, les présidents des centres VTT espèrent bien attirer de nouveaux touristes."L'objectif c'est d'attirer les touristes et en particulier les familles avec les enfants" explique Alain Chapot.

Il est encore trop tôt pour évaluer les retombées économiques de ces nouveaux circuits, mais les premières réactions sur les réseaux sociaux sont très positives.