SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE : UN CAMION ITINÉRANT POUR UN MEILLEUR SUIVI DES GROSSESSES

Jeudi 6 Octobre - 06:00

Santé


Le camion obstétrique pour le suivi des grossesses - © Facebook : Opti'soins Grossesse
Le but de ce dispositif, baptisé Opti'soins est de se rapprocher des femmes enceintes dans les zones rurales, éloignées des consultations de suivi de grossesses.


Un suivi de grossesse presque à domicile. Depuis le début du mois de septembre, un camion de consultation médicale nommé Opti'soins parcourt plusieurs communes des quatre départements de l'auvergne (le Puy-de-Dôme, la Haute-Loire, le Cantal et l'Allier) dans le but de se rapprocher des femmes enceintes vivant dans des communes isolées, loin de tout professionnel de santé.

Le Réseau de Santé en Périnatalité d'Auvergne est à l'initiative de ce projet de recherche, qui a ensuite été porté par la Région Auvergne-Rhône-Alpes et le CHU de Clermont-Ferrand. Selon le Réseau de Santé Périnatale, chaque année en Auvergne, 400 femmes auraient un suivi de grossesse incomplet à cause de cet isolement.

"On a sélectionné des communes qui sont à plus de 30 minutes d'un professionnel de santé qui fait du suivi de grossesse (...) Le but, c'est de suivre deux cohortes de patientes : une qui va être suivie via le camion de santé, une autre témoin, qui va avoir un suivi classique", explique Isabelle Raimbault, sage-femme et cheffe de projet d'étude d'Opti'soins.



Un suivi comme dans un vrai cabinet médical


La phase d'expérimentation va durer deux ans dans 220 communes (110 choisies pour la tournée du camion itinérant, 110 autres pour les suivis de grossesses classiques). Le camion proposera plusieurs types de consultations : suivi de grossesse habituel, mais aussi conseil en nutrition, échographies ou encore bilans sanguins. On retrouvera à bord du camion une (ou deux) sage-femme et une infirmière de l'hôpital Sainte-Marie de Clermont-Ferrand.

"On a vraiment à cœur de travailler sur le territoire. On ne veut pas se substituer aux professionnels de santé, on veut arriver en support et travailler en collaboration pour soutenir ces femmes enceintes", ajoute Isabelle Raimbault.

L'expérimentation permettra de savoir si le projet est pertinent et pour quel coût il pourrait être mis en place à l'avenir. Les rendez-vous doivent être pris en amont.