SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COUVRE-FEU À 18 HEURES : LES COMMERCES DOIVENT S'ADAPTER

Samedi 16 Janvier - 05:00

Actu. locale


Une rue commerçante au centre-ville de Bourg-en-Bresse - © Delphine Convert
Ce samedi 16 janvier, la mesure d'un couvre-feu à 18h, généralisé à toute la France entre un vigueur. Une décision restrictive qui a un impact pour les commerces.


Il va falloir s'adapter !
Si l'on s'était tous à peu près habitué au couvre-feu à 20 heures, cette mise sous cloche deux heures plus tôt vient une nouvelle fois bousculer notre routine.

C'est en particulier les commerces qui vont devoir se conformer à cet horaire, puisque la plupart fermaient leurs portes après 18 heures.

Les commerces vont devoir s'adapter...


Pour Isabelle, vendeuse dans un magasin de prêt-à-porter à Villeurbanne, près de Lyon pas de panique, "on ferme d'habitude à 19 heures, mais on peut récupérer l'heure facilement (...) ce n'est pas si contraignant que ça, on va simplement devoir travailler entre 12h et 13h".

On adapte aussi les horaires au salon de coiffure voisin : "on va ouvrir un peu plus tôt qu'à l'habitude, mais ça reste compliqué puisque les créneaux de 18 heures à19 heures sont énormément demandés", explique-t-on.

Pour Chakib Hayani, gérant d'une boucherie, "on va essayer de faire en sorte que nos clients ne soient pas lésés (...) on pense fermer le plus tard possible, on ne travaillera pas le dimanche mais on continuera de développer notre système de livraison à domicile".

... mais la clientèle aussi !


Les clients vont aussi devoir s'accommoder de ces nouveaux horaires de leurs commerces, comme chez l'opticien, qui ne fera pas de pause le midi et qui va demander une dérogation pour ouvrir le dimanche : "on va perdre l'heure d'affluence de la clientèle, on espère que ça changera rien et on espère que les gens pourront se libérer à un autre moment pour faire leurs courses".

Même constat dans cette boutique de vêtements professionnels, "on ne va pas s'adapter, on va fermer à 18 heures et on ne rattrapera pas les heures perdues (...) pour nos clients qui parfois finissent à 17 heures sur un chantier, le temps de se déplacer avec les bouchons, c'est compliqué de venir avant (...) finalement c'est surtout nos clients que ça va gêner, parce qu'ils vont devoir venir plus tôt".

La mesure de couvre-feu à 18h est instaurée pour 15 jours au moins.