SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

EXIT LE MUSÉE DE LA MINE… LE SAINT-ÉTIENNE LIVE SE DÉROULERA AU ZÉNITH

Jeudi 16 Mai - 06:00

Actu. locale


Saint-Étienne Live - © Joel Kuby
Alors qu'il devait avoir lieu au Puits Couriot, comme l'an dernier, le festival Saint-Étienne Live, anciennement Paroles et Musiques a été délocalisé au Zénith, à un mois de l'événement.


Il n'y aura pas de 2e édition au Puits Couriot. Ce mercredi, les organisateurs ont annoncé le repli du festival Saint-Étienne Live sur le Zénith. Les raisons sont d'ordres logistiques et financières.

Il manque au moins 1500 spectateurs

Le festival accuse un déficit de 300.000 euros suite à l'édition 2018. Et cette année, la billetterie peine à s'envoler : seulement 4500 places ont été vendues. Il en faudrait au moins 6000 pour rentrer dans les clous d'un point de vue budgétaire. Décision a donc été prise de se rabattre sur le Zénith.

"J'espère que c'est un repli pour mieux se redéployer derrière. On a peut-être fait des erreurs. On s'est planté, on a voulu faire trop grand l'an dernier", plaide Frédéric Charpail, directeur général de P & M Production.

Si l'édition 2019 ne se déroulera pas dans le lieu initial, les têtes d'affiches, elles, restent les mêmes. "C'était ça ou alors on annulait tout", a justifié Simon Javelle, l'organisateur historique du festival. Ce changement s'accompagne d'une nouveauté : la création d'un pass à 55 euros pour les 2 jours du Saint-Étienne Live.

Malgré cette péripétie, l'idée d'un grand festival stéphanois au Puits Couriot n'est pas mise de côté. "On l'a vu l'an dernier, le site est magique. Mais pour l'instant, il n'est pas adapté, il n'y a ni l'eau, ni l'électricité par exemple. C'est une scène qu'on pourrait revoir dans 3 ou 4 ans. Il faut grandir un peu avant", conclut Frédéric Charpail.