SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

"GARÉ COMME UNE MERDE" : LES CYCLISTES LANCENT UN CONCOURS À LYON

Mercredi 23 Mars - 17:26

Actu. locale


Un camion garé sur une piste cyclable dans la Métropole de Lyon. - © Twitter / Lyonnais690031
Le hashtag #GCUM fleurit depuis plusieurs mois sur les réseaux sociaux. La marque du ras-le-bol des cyclistes qui ne peuvent pas circuler sereinement sur les pistes à cause de certains automobilistes. Illustration dans la Métropole de Lyon.


Le hashtag "GCUM", acronyme de "Garé comme une merde" fait partie des armes des cyclistes pour alerter sur l'incivilité, parfois très dangereuse, de certains automobilistes qui se garent en toute impunité sur des pistes cyclables. De nombreuses photos et vidéos sont partagées sur Twitter, pour dénoncer ces infractions très rarement sanctionnées.

Le GCUM d'or à Lyon


Dans la Métropole de Lyon, l'association La Ville à Vélo a décidé d'aller plus loin en décernant le GCUM d'or. Les usagers sont invités à envoyer des photos et des vidéos de véhicules mal garés.

"Derrière ce concours qu'on a voulu un peu humoristique et interactif, c'est un sujet sérieux qui nous tient à cœur", explique Alexandre, adhérent de l'association. "Ce n'est pas une simple incivilité, cela peut être dangereux."


Des prix seront décernés dans plusieurs catégories : le #GCUM qui bloque tout le monde, le #GCUM cumulard trottoir-bande cyclable-passage piéton, le #gcum sous le nez de la police, le #GCUM urgence tabac-pain-snack, le #GCUM à la queuleuleu et le #GCUM devant une place libre…


Un concours au ton humoristique, mais qui vise surtout à alerter les pouvoirs publics sur le manque de sécurité des cyclistes dans la Métropole. Autre objectif : sensibiliser les automobilistes irrespectueux.


Pour rappel, le stationnement sauvage sur une piste cyclable est passible d'une amende de 135 euros, majorée à 375 euros si elle n'est pas payée dans les 45 jours.