SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

HÔPITAL ÉDOUARD HERRIOT : LES SYNDICATS TIRENT LA SONNETTE D'ALARME

Jeudi 26 Mars - 10:27

COVID-19


L'hôpital Edouard Herriot - © 2014 Google
Masques, gants, sur-blouses, tests : la CGT, FO et SUD réclament plus de moyens et de transparence dans ce contexte de crise sanitaire.


En première ligne face à l'épidémie de Covid-19, les hôpitaux sont sous tension. Les soignants s'inquiètent de la situation et du manque de moyens auquel ils doivent faire face.

C'est le cas notamment à l'hôpital Édouard Herriot, à Lyon. Dans un communiqué commun, la CGT, FO et SUD montent au créneau pour dénoncer l'état actuel des services. "Nous, hospitaliers, de l'hôpital Édouard Herriot, sommes démunis face à l'épidémie due au coronavirus", assurent les syndicats, avant de dresser une liste de revendications.

Ils exigent notamment "le dépistage systématique de tous les soignants de l'hôpital, tous corps professionnels confondus et grades exposés de fait dans l'exercice de leurs fonctions". "Chaque agent hospitalier a droit aux soins", précisent-ils.

"La direction ne fait pas circuler les informations"


Concernant les moyens mis à disposition, ils demandent "du matériel en nombre suffisant : sur-blouses, masques FFP2, gants « manchette » couvrant les avants bras, sur chaussures adéquates. Les seuls gants disponibles à l'heure actuelle sont les gants à Usage Unique vinyle, totalement inadaptés dans le contexte et nous mettent en danger ainsi que les patients".

Pour cela, les syndicats réclament "la réquisition de tout le matériel à usage unique dormant dans tous les secteurs et qui ne sont pas utilisés, pour mise à disposition immédiate auprès des établissements sanitaires, médico-sociaux, psychiatrie…"

Ils souhaitent aussi "la réquisition des usines en capacité de modifier leurs chaînes de production pour accélérer la mise à disposition de masques FFP2, de tenues, de lunettes de protection, de gants, de couvre tête et sur-chaussures, le tout à usage unique et de gel hydro alcoolique", mais également "la réquisition des usines en capacité de fabriquer des respirateurs ou tout autre matériel médical, y compris si cela implique qu'elles modifient leurs chaînes de production".

Ils exigent également plus de transparence. "La direction ne fait pas circuler les informations, parfois contradictoires refusent de les afficher", assurent-ils. Avant d'ajouter : "Non, un masque chirurgical n'est pas suffisant pour prendre en charge un patient COVID positif. Nous demandons des masques FFP2 et des combinaisons, comme dans les autres établissements ! La Direction d'HEH refuse un point direct dans un amphi ce qui permettrait de respecter les recommandations en vigueur. Et ne répond pas à toutes nos sollicitations et questions y compris par emails".

Côté organisation, la CGT, FO et SUD ont proposé à la direction "de dédier un ou deux pavillons uniquement aux patients infectés et un autre aux patients suspectés COVID 19".

►COVID-19

Emmanuel Macron annonce un "plan massif" pour l'hôpital à l'issue de la crise

Le chef de l'État s'est exprimé à l'issue de...