SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

IL A PASSÉ 3 MOIS À SAINT-MARTIN : UN GENDARME DE LA RÉGION RACONTE

Vendredi 5 Janvier - 06:30

Actu. locale


Mickaël, en mission à Saint-Martin - © DR
Mickaël, 37 ans, vient de rentrer à Roanne dans la Loire après trois mois passés sur l'île dévastée de Saint-Martin.


Mickaël fait partie des 73 réservistes français envoyés sur place pour aider à la reconstruction en septembre, après le passage de l'ouragan Irma. Celui qui est également surveillant de plage à Ramatuelle (Var) et préparateur physique vient tout juste de rentrer à la maison, à Roanne dans la Loire.

"Une île dévastée"


Dans les Antilles, il a acheminé de la nourriture, des vivres, aidé à reconstruire des routes dans un décor d'apocalypse.
"A notre arrivée, on voit une île dévastée. Irma s'est formée à partir d'eau salée, donc toute la végétation est par terre, brûlée. Les arbres ne sont plus verts mais orangés, c'est impressionnant. Côté habitations côtières, il n'y a plus rien. Les maisons ont été soufflées, les toits en tôles se sont envolés."

"Je me suis demandé ce que je faisais là"


Lui-même a vécu des moments très difficiles, sans eau ni électricité pendant un mois. Il a notamment passé 15 jours à manger des rations de combat. "À un moment donné, je me suis demandé ce que je faisais la. On se pose des questions. Le 1er mois a été très difficile à vivre", reconnaît-il.

"On a vraiment l'impression d'être utile"


Mais malgré les épreuves, Mickaël ne regrette rien. "Si c'était à refaire, je le referais. Les gens sur place sont attachants. On a vraiment l'impression d'être utile. Ça va au-delà d'une mission de gendarmerie et de répression. C'est une vraie aide à la population. On distribuait des vivres, de l'eau... C'était une expérience unique et vraiment enrichissante."

Une expérience qui lui a également permis de jeter un regard différent sur notre quotidien. "Le confort. L'eau qui coule du robinet. La propreté. Des petites choses qui paraissent simples ici. Retrouver ses proches aussi, revoir sa famille, ça fait du bien."

Saint-Martin était l'une des destinations prisées des français pour les fêtes de fin d'année. Mais la saison touristique cette année sera catastrophique : à peine 10% des hôtels ont rouvert.
Les dégâts à Saint-Martin et en Guadeloupe sont estimés à 2 milliards d'euros.