SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoie
  • Vienne
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ISÈRE : LES HABITANTS D'UN HAMEAU ÉVACUÉS EN HÉLICOPTÈRE À CAUSE D'UNE CRUE TORRENTIELLE

Samedi 22 Juin - 08:11

Météo


Les crues à Saint-Christophe-en-OIsans
La vigilance orange a été levée ce vendredi 21 juin, dans la soirée, en Savoie et en Isère. Des crues torrentielles se sont abattues sur les massifs de l'Oisans et des Écrins, isolant un village et un hameau.


En Isère, une centaine de personnes ont été évacuées en un temps record, au moyen de quatre hélicoptères, du hameau de la Bérarde. 


Situé sur la commune de Saint-Christophe-en-Oisans, ce hameau s'est retrouvé isolé depuis la coupure, jeudi, de la route départementale. En cause, une crue diluvienne du torrent du Vénéon.






"Ça continue à couler. Simplement on voit bien que certains chalets ont été emportés (...) Des personnes sont passées pas loin de se faire emporter par les eaux et ont été secourues au dernier moment grâce à ce système de noria d'hélicoptères", a déclaré le préfet, dans une vidéo publiée par le Dauphiné Libéré


En début de soirée, Saint-Christophe-en-Oisans, qui fait partie du domaine skiable des Deux Alpes, restait "totalement enclavé" et le village de Venosc, à l'orée du parc national des Écrins, était "relié uniquement par une télécabine vers les Deux Alpes", a fait savoir la préfecture de l'Isère.


"De nombreux dégâts matériels sont constatés sur les habitations et les axes routiers" et un diagnostic de l'état des routes sera lancé samedi, pour plusieurs jours.




La route départementale desservant "Saint-Christophe-en-Oisans est fortement impactée à de nombreux endroits, certaines zones ne sont pas encore diagnostiquées car elles sont inaccessibles ou sous l'eau", a précisé de son côté le Département de l'Isère.