SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

JUSTICE : MARC PETIT SE POURVOIT EN CASSATION

Mardi 19 Novembre - 17:47

Actu. locale


Le maire de Firminy, Marc Petit. - © Capture d'écran Youtube
À peine plus de 24 heures après le jugement de la Cour d'appel de Lyon, qui condamne l'élu à 6 mois de prison avec sursis pour agression sexuelle sur une employée du Puy-de-Dôme, le maire de Firminy a décidé de se pourvoir en cassation.


Le combat judiciaire n'est donc pas terminé. Alors qu'il a été condamné hier par la Cour d'appel de Lyon pour des faits d'agression sexuelle remontant à 2016 et commis sur une employée du Conseil départemental du Puy-de-Dôme, Marc Petit a réaffirmé ce mardi 19 novembre son innocence.

"Une enquête à charge contre moi"


Dans un communiqué envoyé aux médias ligériens, le maire de Firminy s'explique. "Dans le contexte national actuel, c'est à l'accusé de fournir des preuves ! Or depuis le début, je dénonce avec mon avocat cette enquête à charge contre moi (...) Je suis innocent, cette décision est incompréhensible. Dans le contexte national et international, parce que je suis maire et conseiller départemental, on a voulu faire de moi un exemple, c'est l'inverse de la justice".

Il ajoute : "Je prends acte de cette décision de ne pas me rendre inéligible et de me permettre d'exercer mes mandats d'élu. Je vais me battre jusqu'au bout pour prouver mon innocence, j'ai donc décidé de faire un pourvoi en cassation, le jugement est annulé et je suis toujours présumé innocent".

C'est le dernier recours possible pour Marc Petit.