SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LE PUY-EN-VELAY : DÉBUT CE LUNDI DU PROCÈS DES INCENDIAIRES DE LA PRÉFECTURE ?

Lundi 20 Janvier - 06:30

Actu. locale


La Préfecture du Puy-en-Velay - © Wikipedia
Ils sont 7 à comparaître, dont 3 mineurs pour avoir mis le feu au bâtiment le 1er décembre 2018. Le début des audiences pourrait être perturbé par la grève des avocats.


Le samedi 1er décembre 2018, la manifestation des Gilets jaunes avait dégénéré au Puy-en-Velay. En tout, 28 membres de forces de l'ordre avaient été blessés et une annexe de la préfecture incendiée.

Le Président de la République s'était déplacé en Haute-Loire


À partir de ce lundi, sept personnes âgées de 16 à 37 ans, toutes originaires du bassin Ponot vont devoir répondre de leurs actes devant la justice. Elles sont poursuivies pour destructions par moyens dangereux, participation illicite à un groupement formé en vue de la préparation de violence et dégradations de bien.

Cette attaque contre la préfecture, un symbole de l'État, a marqué les esprits. Pas seulement en Haute-Loire puisque le retentissement avait été national. Emmanuel Macron en personne était même venu en catimini dans la capitale altiligérienne, le mardi 4 décembre, pour apporter son soutien au personnel.

À cette occasion, le président de la République avait été chahuté par un groupe de manifestants. Il a d'ailleurs confié à des proches par la suite, "avoir eu la peur de sa vie" ce jour-là. C'est donc tout un contexte particulier qui va être examiné à l'occasion de ce procès des incendiaires de la préfecture du Puy-en-Velay.

À noter tout de même qu'en raison de la grève des avocats, le procès pourrait être reporté.