SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LES DERNIÈRES ANNONCES D'EDOUARD PHILIPPE SUR LE DÉCONFINEMENT

Jeudi 28 Mai - 17:10

COVID-19


Edouard Philippe - © DonJohnstonLC/Flickr
Le Premier ministre a annoncé ce jeudi les mesures prises par le gouvernement, dans le cadre de la seconde phase du plan de déconfinement qui doit débuter le 2 juin.


"Les résultats sont

bons sur le plan sanitaire. Même si nous restons prudents. Même si nous ne pouvons pas courir le risque de la désinvolture"
. C'est par ces mots qu'Edouard Philippe a débuté son discours, en présentant le bilan de la première phase du déconfinement.

Presque toute la France passe au vert


Tous les départements français sont passés au vert, à l'exception des départements de l'Ile-de-France, de Mayotte et de la Guyane qui sont en orange. Il n'y a plus aucun département en rouge.


Suppression de la limite des 100 kilomètres


À partir du 2 juin, les Français pourront circuler librement sur l'ensemble du territoire, sans aucune restriction géographique, ni aucune attestation.


Réouverture des bars et des restaurants


Les bars et les restaurants rouvriront dès le 2 juin en zone verte.

Il faudra respecter une distance minimum d'un mètre entre chaque table (pas plus de 10 personnes par table). Le port du masque sera obligatoire pour le personnel et les clients lors des déplacements.

En zone orange, seules les terrasses seront rouvertes.


Réouverture des salles de spectacles


Les piscines, les lacs, les plages, les salles de sport, les parcs de loisirs, les salles de spectacles, les théâtres, les musées ou encore les monuments seront rouverts en zone verte dès le 2 juin.

Les cinémas rouvriront à partir du 22 juin sur l'ensemble du territoire.


En revanche, les discothèques et les salles de jeux resteront fermées au moins jusqu'au 21 juin, partout en France.

Par ailleurs, le gouvernement a indiqué que les rassemblements de plus de 10 personnes resteront interdits dans l'espace public.

Réouverture des lycées en zone verte


Les écoles et les collèges vont rouvrir sur l'ensemble du territoire et les lycées à partir du 2 juin en zone verte (des restrictions en zone orange).

L'épreuve orale du bac de Français est annulée et sera remplacée par le contrôle continu.



Peut-on envisager des vacances à l'étranger ?


Alors que plusieurs pays européens ont déjà annoncé la réouverture de leurs frontières cet été, une interrogation subsiste encore pour les Français qui souhaiteraient voyager à l'étranger.

Edouard Philippe souhaite que les pays européens adoptent une position commune à compter du 15 juin. "Les déplacements en Europe seront je l'espère autorisés", a déclaré le Premier ministre, précisant que la France sera favorable à une réouverture des frontières intérieure à partir du 15 juin sans quatorzaine, avec "des mesures de réciprocité si des mesures de quatorzaine sont prises par certains pays", a-t-il ajouté.

À noter par ailleurs que les enfants pourront être inscrits en colonies de vacances à partir du 22 juin 2020.


Pas de reprise des championnats sportifs


"Je ne crois pas que le moment soit venu" : le Premier ministre Édouard Philippe a fermé la porte à la reprise des championnats de sports professionnels en France, alors qu'ailleurs en Europe, les autorités préparent le redémarrage du football.

"Je ne crois pas que le moment soit venu (pour reprendre la saison), j'espère qu'il viendra bientôt, et que le début de la saison prochaine pourra s'effectuer dans des conditions normales", a indiqué le chef du gouvernement,.

"Il ne m'appartient pas de me prononcer sur des décisions des ligues et fédérations. Les championnats, pendant deux mois et demi ont été interrompus pour d'excellentes raisons", a-t-il déclaré.

La décision d'arrêter la compétition, que lui-même a défendue devant les députés le 28 avril, est notamment contestée par le club de l'OL. Son président Jean-Michel Aulas milite pour redémarrer la Ligue 1, comme l'a fait par exemple l'Allemagne.