SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : 7 500 PERSONNES MANIFESTENT CONTRE LA LOI "SÉCURITÉ GLOBALE"

Samedi 28 Novembre - 15:52

Actu. locale


La manifestation contre la loi sécurité globale, sur la Place des Terreaux, ce samedi 28 novembre, à Lyon - © DR
Des milliers de personnes se sont rassemblées sur la Place des Terreaux, ce samedi 28 novembre pour manifester contre la loi sur la "sécurité globale". Le cortège est parti vers 15h30 en direction de la Place Bellecour.


Des manifestations étaient prévues partout en France ce samedi, pour s'opposer à la proposition de loi sur la "sécurité globale" et sa mesure phare, qui prévoit de restreindre la possibilité de filmer les forces de l'ordre.
C'est en tout 7 500 personnes qui se sont réunies aujourd'hui pour cette manifestation, selon les chiffres de la préfecture

Plusieurs blessés du côté de la police, et des interpellations


Selon la Préfecture, quatre personnes ont été interpellées à l'issue des heurts et trois policiers ont été blessés.

17h30 : toujours des tensions au niveau du pont de la Guillotière, il y a des blessés côté manifestants.




16h30 : des tensions aux abords de la manifestation



Quelques tensions éclatent dans le secteur de la Guillotière. Jet de projectiles des manifestants contre gaz lacrymogène des forces de l'ordre.

Départ de la Place des Terreaux pour rejoindre la Place Bellecour


À Lyon, le rassemblement a été énormément suivi. Dès 15 heures, à l'horaire annoncé, la Place des Terreaux était remplie par des milliers de manifestants. Des slogans ont été scandés pendant environ une demi-heure, avant le départ du cortège.



Les manifestants ont pris la direction de la Place Bellecour.


Un peu avant 16 heures, les policiers ont dispersé le reste de la foule sur la Place des Terreaux.