SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LA FÊTE DES LUMIÈRES SE TERMINE EN BEAUTÉ AVEC UNE ŒUVRE INÉDITE !

Lundi 9 Décembre - 05:00

Actu. locale


20 000 petites embarcations sur la Saône. - © Léa Duperrin / Radio Scoop
Hier soir à la tombée de la nuit, 20 000 petits bateaux de papier ont navigué sur la Saône. Un spectacle grandiose, que la pluie n'a pas su gâcher.


Il fallait trouver le meilleur spot pour ne pas en perdre une miette. Sur le pont de la Feuillée, noir de monde, ou bien au plus proche de l'eau : chacun sont choix. Bien avant la mise à l'eau des 20 000 embarcations miniatures, le public était déjà au rendez-vous. "Rivière de Lumières" n'a pas déçu.


"C'est impressionnant !"


Jusqu'au dernier moment, rien n'était sûr. Le vent, les courants ou une averse un peu trop violente aurait pu tout annuler. Ouf, seules quelques gouttes de pluie se sont invitées à la fête. Pas de quoi faire fuir les spectateurs comme Kathia, "j'ai mon parapluie dans les mains et je ne l'ai même pas ouvert !", sourit la jeune femme.

Un peu plus loin, Justine et sa maman ne quittent pas des yeux les bateaux avec à leur bord une petite bougie. "C'est impressionnant", souffle l'adolescente. "C'est dans le thème du 8 décembre et puis, ça annonce aussi les fêtes de fin d'année", poursuit sa mère.

Pendant les trois soirées de la Fête des Lumières qui ont précédé cette mise à l'eau, tout le monde était invité à venir écrire un mot, ou un vœu sur une barque en carton. Une fois élancés depuis la passerelle Saint-Vincent, les petits bateaux ont fait route jusqu'à la passerelle Saint-Georges où ils ont été récupérés. Le papier, comme les bougies, seront ensuite recyclés.

La Fête des Lumières toute l'année ?


Le maire de Lyon et plusieurs de ses adjoints ont eux aussi profité du spectacle. "C'était une très belle édition, nous avions quelques inquiétudes jeudi dernier avec les grèves, mais je me suis aperçu notamment le samedi que les rues étaient remplies", se rassure Gérard Collomb. Le Parc de la Tête d'Or a notamment été pris d'assaut avec, certains soirs, une heure et demi d'attente.

Certains Lyonnais se sentiront peut-être un peu mélancoliques en cette fin de Fête. Un projet pourrait prochainement voir le jour, une sorte de "Pavillion des Lumières" auquel réfléchit Yann Cucherat, adjoint au tourisme et aux grands événements. "C'est parfois frustrant de se dire que la Fête ne dure que quatre soirées, nous y sommes contraints pour des raisons de sécurité. Mais je suis sûr qu'il y a un lieu à Lyon qui pourrait accueillir un tel projet, une sorte de fil conducteur tout au long de l'année." Affaire à suivre !