SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LA "VÉGÉTALISATION DE LA PRESQU'ÎLE", LOIN DE CONVAINCRE

Vendredi 7 Juin - 07:00

Actu. locale


Une modélisation de la rue du président Edouard Herriot. - © DR
Le maire de Lyon Gérard Collomb a présenté ce jeudi 6 juin un projet expérimental de végétalisation de la Presqu'île. Qui ne convainc pas les défenseurs de la cause environnementale et particulièrement les cyclistes.


Plus d'arbres et de végétaux en Presqu'île, au détriment de certaines voies de bus et cyclables ? C'est en substance ce que propose Gérard Collomb avec le projet "Presqu'île nature". Concrètement, le maire de Lyon prévoit de "végétaliser plus de 2.000 m²" de la Presqu'île "sur les principales artères du centre-ville". Ainsi, plus de "100 nouveaux arbres seront installés" et "30% de la chaussée seront transformés" en espaces verts.



Mais problème, la nouvelle configuration qui concerne notamment la rue du président Edouard Herriot et la rue de Brest, ferait rouler les vélos sur la même voie que les voitures et les bus. Pour Fabien Bagnon, vice-président de la Ville à Vélo, "prendre connaissance d'un projet qui réduit la place du vélo est plus qu'étonnant" alors que la Presqu'île est "déjà peu cyclable par rapport à d'autres grandes villes".

EELV déplorent "le peu de vision"


Même son de cloche du côté du parti Europe Écologie Les Verts du Rhône, pour qui ce projet "n'est pas à la hauteur des enjeux du dérèglement climatique et d'une ville du XXIème siècle".



Ils déplorent "le peu de vision face aux défis auxquels chaque habitant, salarié, touriste, entrepreneur de la presqu'île de Lyon et du territoire va devoir faire face vite et sans heurts : respirer convenablement, trouver de la fraicheur, consommer autrement".