SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : LES NUITS DE FOURVIÈRE 2020 ANNULÉES

Mardi 14 Avril - 13:35

COVID-19


Un opéra en plein air aux Nuits de Fourvière - © DR
La nouvelle était attendue après les dernières annonces d'Emmanuel Macron.


Lundi soir, le chef de l'Etat a annoncé le déconfinement progressif du pays à partir du 11 mai, avec notamment la réouverture des écoles et des crèches.

En revanche, le président de la République a prévenu que les festivals et les concerts resteront interdits au moins jusqu'à la mi-juillet.

Conséquence, les organisateurs des Nuits de Fourvière, qui devaient se tenir du 2 juin au 31 juillet 2020, ont annoncé ce mardi l'annulation de l'événement.

"Suite aux dispositions d'ordre public annoncées par le président de la République le 13 avril 2020, le Festival des Nuits de Fourvière est annulé. Cette édition devait être présentée du 2 juin au 31 juillet [...] En 2021 le festival aura 75 ans, nous allons résolument nous engager avec les artistes vers l'avenir pour perpétuer ce rendez-vous créé en 1946"
, écrit le directeur du festival Dominique Delorme dans un communiqué.



Les conditions de remboursement des billets devraient être précisées dans les prochains jours.

À noter qu'un peu plus tôt dans la journée, les organisateurs du festival Jazz à Vienne avait également annoncé le report de la 40e édition à l'été 2021.


►COVID-19

Le Festival Jazz à Vienne reporté à 2021

Au lendemain de l'allocution d'Emmanuel Macron,...


►COVID-19

Emmanuel Macron : "Le confinement doit se poursuivre jusqu'au 11 mai"

Le chef de l'État s'est exprimé devant les Français...


►Actualité locale

Nuits de Fourvière : pas de report ni d'annulation malgré le coronavirus

Le directeur du festival, Dominique Delorme, espère...