SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LYON : SÉCURITÉ RENFORCÉE POUR LA FÊTE DES LUMIÈRES

Lundi 2 Décembre - 13:15

Actu. locale


Des militaires de l'opération Sentinelle en patrouille. - © Claude Truong-Ngoc / Wikipédia
Des centaines de milliers de personnes sont attendues à l'occasion de la Fête des Lumières à Lyon. Fouilles, contrôles, patrouilles et périmètres : le dispositif de sécurité a été dévoilé ce lundi 2 décembre.


J-3 ! La Fête des Lumières commence jeudi 5 décembre avec au programme, quatre soirées illuminées dans une trentaine de lieux en ville. Pour assurer la sécurité du public, près de 1 200 personnes seront déployées à Lyon et plusieurs périmètres de sécurité seront instaurés pour y interdire le stationnement et la circulation des véhicules. La mobilisation des forces de l'ordre prend en compte les possibles débordements liés à la mobilisation du 5 décembre et l'acte 56 des Gilets jaunes.


Un périmètre de sécurité agrandi

Le dispositif de sécurité de cette année est similaire à celui de la Fête des Lumières édition 2018. Pas de grands changements donc, même si le périmètre évolue en partie. Le secteur de la Basilique de Fourvière est intégrée, en plus de la Presqu'île, du Vieux Lyon et du Parc de la Tête d'Or.

Une quarantaine de points d'accès seront répartis autour du périmètre, des fouilles de sacs et des palpations pourront être effectuées. "Je conseille à ceux qui le peuvent de venir le moins chargé possible pour faciliter l'accès", ajoute Pascal Mailhos, préfet du Rhône.

Le périmètre sera strictement interdit à la circulation automobile, aux deux-roues, vélos et autres trottinettes électriques pendant les quatre jours de la Fête des Lumières de 18 heures à minuit.

La menace terroriste au premier plan

Certains éléments restent confidentiels. Mais comme l'an dernier, "dans un contexte de menace terroriste forte, nous mettons en place un dispositif qui pourra s'adapter à une situation de risque", poursuit le préfet. Près de 70 dispositif anti-béliers seront disposés un peu partout en ville dont deux "road blocker" anti-intrusion rue de la Barre et rue Grenette.

Environ 200 militaires de l'opération Sentinelle seront mobilisés. Nouveauté cette année, la mobilisation d'une brigade anti-drone par la gendarmerie nationale tout au long des festivités. Par ailleurs, la préfecture a pris un arrêté qui interdit le survol de la ville de Lyon par les drones pendant les quatre jours.

Police, secours, pompiers mobilisés

Sur les 1 200 personnes déployées pour assurer la sécurité du public, on décompte 270 policiers municipaux, 470 agents de sécurité privée, 270 agents de la Direction Départementale de la Sécurité Publique (DDSP) et 200 pompiers environ. Les forces de l'ordre seront déployées aux abords des fleuves, du réseau de transport en commun et du périmètre de sécurité. Les hôpitaux de la région resteront en pré-alerte.

Pour ce qui est des parkings, les accès seront également régulés :

> Terreaux, Célestins, Bellecour, Tupin, Saint-Antoine, Saint-Jean, Antiquaille et Grolée seront interdits d'accès en entrée et en sortie de 17 heures à minuit.

> Saint-Georges : interdit en entrée mais ouvert aux sorties à partir de 17 heures et jusqu'à 23 heures.

> Hôtel de Ville, Bourse, République et Antonin Poncet : interdits en entrée à partir de 19 heures et jusqu'à 23 heures, autorisés en sortie seulement.