SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

MUNICIPALES EN AUVERGNE : DÉCOUVREZ LES 4 CANDIDATS À RIOM

Vendredi 14 Février - 12:00

Politique


Une vue de Riom dans le Puy-de-Dôme - © CC0
La commune de 19 000 habitants au nord de Clermont-Ferrand voit s'affronter quatre listes dans la course à la mairie.


Il y a d'abord Pierre Pécoul. En 2014, le candidat sans étiquette, mais soutenu par la droite et le centre, avait mis fin à près de 20 ans de socialisme à la mairie de Riom. À 70 ans, le maire sortant espère donc poursuivre avec un 2e mandat avec sa liste "Rassembler pour Riom”.

Son programme évoque notamment la question des friches carcérales. Pierre Pécoul explique qu'il faut"aménager pour qu'il y ait de la vie dans le centre ville demain et de l'activité". Le maire qui annonce l'installation d'une école audiovisuelle, affirme également être "contacté régulièrement par des entreprises intéressées pour venir s'installer à Riom grâce aux services mis à disposition dans une ville à proximité de Clermont où il fait bon vivre".



Le maire sortant aura notamment face à lui Marc Conçu. Né à Chamalières, il a fait ses études en Auvergne puis a migré à Paris pour sa carrière professionnelle, avant de revenir dans la région il y a 4 ans Cet ancien du PS porte pour cette élection les couleurs de LREM, avec sa liste Riom plus qu'une ville.

Parmi les axes forts de son programme, le candidat veut d'abord "donner un dynamise à la ville" avec "la rénovation et la réhabilitation des logements" dans le centre. Il est également question du dynamisme du commerce de centre-ville, ainsi que de la mobilité. Marc Conçu promet un plan "qui incluera tous les modes de transports".

Deux listes à gauche


Troisième des candidats : Boris Bouchet. Ce conseiller d'opposition, professeur des écoles, mène une liste soutenue par le PCF et la France Insoumise. Plus de la moitié des membres de la liste baptisée "Un souffle nouveau" n'appartiennent à aucun parti.

Le programme s'articule autour de trois thèmes : le social, l'écologie et la démocratie avec notamment la création d'un centre de santé pluridisciplinaire. Le candidat espère ainsi "garantir l'accès aux soins à tous" et "favoriser l'arrivée de nouveau professionnels de santé sur la commune". Autres propositions : la création d'une régie agricole municipale pour les cantines et les maisons de retraites et la mise en place de budgets participatifs et de référendums locaux.

L'autre liste de gauche est soutenue par le PS, mais aussi Europe Ecologie les Verts, Nouvelle Donne, le PRG ou encore Place publique : Riom Collectivement, pour une ville qui respire. Elle est menée par Charles Brault, 47 ans, à la tête de deux entreprises spécialisées dans le développement durable.

En matière d'écologie justement, le candidat veut mettre en place "un plan d'éducation vélo" avec des "pistes cyclables sécurisées et un soutien financier pour la location". Charles Brault veut aussi "aller plus loin sur l'intermodalité" avec le développement d'aires de covoiturage et de l'autopartage ainsi que des transports en commun. Alimentation bio et locale dans les cantines, constructions de parcs urbains et festival des cultures urbaines font aussi partie des projets de la liste.