SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PAULINE JARICOT, UNE LYONNAISE BÉATIFIÉE CE DIMANCHE

Dimanche 22 Mai - 07:00

Actu. locale


Pauline Jaricot / Mayline Tran et ses parents - © DR / Valentin Chenard
En 2020, l'Église a attribué le "miracle de Mayline", la guérison encore inexpliquée d'une fillette, à Pauline Jaricot. Cette Lyonnaise sera béatifiée ce dimanche 22 mai à Eurexpo, devant plusieurs milliers de personnes.


Ce dimanche 22 mai, à Eurexpo, aura lieu un évènement rare : la béatification de Pauline Jaricot. L'Église a attribué un miracle à cette Lyonnaise, figure spirituelle du catholicisme mondial.

Qui est Pauline Jaricot ?


Pauline Jaricot est née à Lyon en 1799. Laïque, issue d'une famille bourgeoise de la soierie lyonnaise du 19e siècle, elle œuvre énormément dans des missions pour la classe ouvrière. Jeune fille, elle fait une chute et tombe malade. Sa mère fait alors un vœu, en offrant sa vie pour la guérison de sa fille. Ce vœu se concrétise, Pauline guérit alors que sa mère décède.

En 2020, le pape François lui attribue un miracle qui ouvre la voie à sa béatification. Un processus long et compliqué : "C'est un procédé de plusieurs années qu'on ne fait pas à la légère. Il y a toute une enquête, un peu comme un jugement. On collecte le plus de renseignements possible, de témoignages sur sa vie. Il faut qu'il y ait une suite de concordances qui peuvent conduire à penser que c'est un modèle pour la vie chrétienne aujourd'hui", détaille le Cardinal de Lyon, Olivier de Germay.

Le miracle de Mayline


Ce "miracle" a eu lieu au cours de l'année 2012, lorsque la petite Mayline, 3 ans et demi, s'étouffe en mangeant un morceau de saucisse lors d'un apéritif entre amis organisés par ses parents, pour fêter leur déménagement à Lyon.

L'état de la petite fillette empire très vite : elle enchaîne en une dizaine de jours plusieurs arrêts cardiorespiratoires, une embolie pulmonaire et un coma de plusieurs mois. Alors que les médecins mettent en place des réunions pour le projet de fin de vie de Mayline, une série de prières est organisée, où l'on propose aux parents de prier une Lyonnaise, Pauline Jaricot.

La fillette est par la suite transférée à Nice : c'est là que le changement s'est opéré, explique Emmanuel Tran, le papa : "On nous explique que son état est irréversible, que ce sera un coma permanent. Et puis, après son transfert (...) quand elle a ouvert les yeux, on a compris qu'elle était revenue alors qu'on était persuadé de l'avoir perdue".

Mayline s'est en effet réveillée en disant "maman", un médecin était présent à ce moment-là. Elle a ensuite retrouvé toutes ses capacités très rapidement, pour une guérison totale, et surtout inespérée. Une enquête diocésaine sur la guérison présumée a été instruite du 20 juillet 2018 au 28 février 2019. Le dossier a été transmis à la commission médicale, qui a validé le caractère inexplicable de la guérison.