SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PROCÈS DE L'INCENDIE DE LA PRÉFECTURE DU PUY-EN-VELAY : L'AUDIENCE EST SUSPENDUE

Lundi 20 Janvier - 11:37

Actu. locale


Justice
Matinée agitée au tribunal correctionnel du Puy-en-Velay avec la mobilisation des avocats en grève.


Le procès des incendiaires de la préfecture du Puy-en-Velay aura-t-il lieu ce lundi ?

Prévue à 9h30, l'audience a d'abord été suspendue avec la mobilisation des avocats en grève contre la réforme des retraites.

En début d'audience, soutenus par une vingtaine de confrères, les conseils des parties civiles et de la défense ont réclamé d'une seule voix le renvoi de ce procès, où tous les prévenus bénéficient d'avocats commis d'office.

"Nous demandons le renvoi de cette affaire étant entendu que tous les avocats du barreau de Haute-Loire sont en grève", a déclaré le bâtonnier Jacques Soulier, également avocat de l'un des prévenus, et que "l'ensemble des avocats français se battent pour le maintien de leur système de retraite".

Jusqu'à 10 ans de prison


Mais le président du tribunal a décidé de maintenir le procès, arguant que les infractions jugées "ont porté atteinte à un symbole de l'État".

Il a également évoqué des "contraintes d'organisation" et mis en avant le fait que la détention provisoire de l'un des prévenus devait s'achever dans les prochains jours.

Les avocats commis d'office ayant refusé de plaider, le bâtonnier en a nommé trois autres qui ont à leur tour demandé un renvoi, faute de connaître le dossier. Le président leur a accordé un délai et ils sont sortis de la salle, l'un d'eux enlevant alors symboliquement sa robe noire.

Après plusieurs suspensions d'audience, le président a décidé de repousser à 15h30 l'ouverture des débats.

Les quatre prévenus, âgés de 21 à 37 ans, comparaissent pour "dégradation ou détérioration du bien d'autrui par un moyen dangereux pour les personnes" et encourent jusqu'à 10 ans d'emprisonnement.

►Actualité locale

Le Puy-en-Velay : début ce lundi du procès des incendiaires de la préfecture ?

Ils sont 7 à comparaître, dont 3 mineurs pour...