SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

PUY-DE-DÔME : ILS VEULENT SAVOIR S'ILS ONT DU GLYPHOSATE DANS L'ORGANISME

Mardi 3 Décembre - 05:00

Actu. locale


La firme Monsanto commercialise le RoundUp un herbicide à base de glyphosate - © CC/wikimedia
Une trentaine de Puydomois vont se réunir ce jeudi 5 décembre pour une analyse d'urine sous contrôle d'un huissier, afin d'y détecter la présence éventuelle de l'herbicide controversé.


On les appelle familièrement "les pisseurs involontaires de glyphosate." Dans plusieurs régions de France, des hommes et des femmes ont déjà passé le fameux test. Une analyse d'urine sous contrôle d'un huissier qui permet de savoir si du glyphosate se trouve dans l'organisme. Plus de 5 400 personnes ont fait le test dans toute la France. Tous les résultats se sont révélés positifs.

"Si c'est positif, nous porterons plainte"


Dans le Puy-de-Dôme, ils sont une trentaine, âgés de 8 à 80 ans. Pour participer, ils ont tous répondu à un questionnaire pour connaître ceux qui habitent à la campagne, à la ville, ceux qui mangent bio ou non... "Le laboratoire nous enverra nos résultats d'ici un mois", explique Agnès, membre du collectif puydomois à l'origine de cette action.

"Si c'est positif, nous porterons plainte. D'abord contre l'État qui ne protège pas suffisamment ses citoyens, et puis contre l'entreprise qui commercialise le glyphosate, principalement Monsanto", poursuit Agnès. "Les plaintes sont individuelles mais sur le même modèle pour pouvoir organiser un seul procès."