SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

RECONNAISSANCE FACIALE EN GARE : PAS UNE PRIORITÉ POUR LA FÉDÉRATION DES USAGERS

Lundi 26 Juillet - 19:51

Actu. locale


Train - © Radio SCOOP
La fédération nationale des associations d'usagers des transports a réagi, lundi, à l'annonce de Laurent Wauquiez sur la reconnaissance faciale en gare et dans les trains d'Auvergne-Rhône-Alpes.


Lundi 19 juillet, le président de la région Auvergne Rhône-Alpes, Laurent Wauquiez, a annoncé vouloir renforcer la sécurité dans les gares et réfléchir notamment à la mise en place de reconnaissance faciale en gare et dans les trains. La fédération nationale des associations d'usagers des transports (FNAUT) pense que ce n'est pas une priorité.

Elle met en avant une enquête réalisée par la SNCF à bord des trains et qui révèle que 9 usagers sur 10 se sentent en sécurité en gare et dans les trains. "Les problématiques d'insécurité, sans nier qu'elles existent, arrivent loin derrière celles concernant la qualité de service", peut-on lire dans un communiqué de la FNAUT Auvergne Rhône-Alpes.

"Les caméras sauront-elles réduire les retards, les suppressions inopinées ou les trains bondés ? Les caméras sauront-elles réparer les incidents techniques, le vieillissement de l'infrastructure ?", s'interroge l'organisme.

"Mieux écouter ses usagers"


Pour la FNAUT, la Région devrait "mieux écouter ses usagers". "Aujourd'hui, les usagers ont peur non pas de l'insécurité présumée mais de rester sur le quai faute de train, d'arriver en retard faute de matériel suffisant, ou parfois de devoir trouver une solution alternative quand le dernier train est annulé ou d'un arrêt raté pour un malvoyant faute d'annonce en train fonctionnelle", conclut-elle.