SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

SAINT-ÉTIENNE : 2 TONNES DE DONS POUR LES ÉTUDIANTS EN DIFFICULTÉ

Mercredi 3 Mars - 06:30

Actu. locale


Le joli don du Rotary Club Saint-Étienne Trois Vallées aux étudiants de l'UJM - © Radio Scoop
Le Rotary club Saint-Étienne Trois Vallées s'est rendu mardi matin sur le site de l'université Jean-Monnet à Saint-Etienne, afin de livrer quatre palettes de produits à destination des étudiants.


Touchées par la précarité des étudiants, quatre associations ligériennes de Rotariens (celles de Saint-Étienne, de la Vallée du Gier, de Saint-Galmier et de Montbrison ) se sont regroupées et mobilisées pour leur venir en aide à travers la FASEE.

Des produits nécessaires livrés sur place

La fédération des étudiants de Saint-Étienne qui gère l'Agoraé, l'épicerie solidaire située sur le camus de Tréfilerie fait face à des demandes de plus en plus importantes.

Pour donner un coup de pouce, le Rotary Club Saint-Étienne Trois Vallées s'est rendu sur le site de l'UJM mardi matin avec un camion afin de livrer quatre palettes de produits.

À l'intérieur des cartons, de la nourriture bien sûr, mais aussi des produits d'hygiène et des fournitures scolaires. "Nous avons été touchés par la période que traverse les étudiants, des jeunes qui vivent à côté de chez nous. Donc on s'est rapproché de la FASEE pour établir une liste de produits qui seraient nécessaires", explique Alain Guibert, le président du Rotary Club Saint-Étienne Trois vallées.

Le plus gros don jamais reçu


Les Rotariens ont ensuite fait jouer leur réseau. En tout, deux tonnes de produits, d'une valeur de plus de 4000 euros ont été collectés. Le plus gros don jamais reçu par la FASEE.

"Tous ces produits vont être redonnés aux étudiants, gratuitement, lors des trois distributions que l'on fait chaque semaine. La précarité est immense, certains doivent choisir entre acheter à manger et d'autres produits, pourtant indispensables dans la vie de tous les jours", souligne Alexia Roche, première vice-présidente de l'association.

Environ 300 étudiants en grande précarité s'approvisionnent chaque semaine à l'épicerie solidaire de l'UJM. C'est trois à quatre fois plus qu'avant la crise du coronavirus.





Revenez plus tard pour un autre sondage ! ;)