SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

VACCIN : LA DOSE DE RAPPEL DÉSORMAIS RECOMMANDÉE À PARTIR DE 18 ANS

Jeudi 25 Novembre - 10:29

COVID-19


COVID-19 - Maladie du coronavirus - © erika8213
À quelques heures de la prise de parole d'Olivier Véran, la Haute autorité de santé s'est exprimée ce jeudi 25 novembre sur la dose de rappel.


La Haute autorité de santé (HAS) a recommandé ce jeudi que le rappel de vaccin contre le Covid-19 soit fait dès l'âge de 18 ans, cinq mois après la vaccination complète.

Les annonces d'Olivier Véran à 12h30


Cette recommandation préfigure vraisemblablement ce qu'annoncera le ministre de la Santé Olivier Véran, à 12h30, alors que la France est touchée par une cinquième vague de l'épidémie, qualifiée de "fulgurante" par le gouvernement.

Elle "considère que le contexte épidémique préoccupant justifie une accélération de la campagne vaccinale en raccourcissant le délai entre primovaccination et dose de rappel", justifie la HAS, dont le rôle est d'inspirer la politique du gouvernement sur ces questions.

Elle "recommande donc que l'administration d'une dose de rappel puisse désormais être réalisée dès 5 mois après la primovaccination et que la campagne de rappel puisse être élargie dès maintenant aux personnes âgées de 18 ans et plus".

La HAS se base notamment sur des projections de l'Institut Pasteur, qui évaluent la réduction du pic des hospitalisations, si on administre la dose de rappel à partir de 18 ans.