SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

[VIDÉO] LYON : LES AVOCATS CHANTENT CONTRE LA RÉFORME DES RETRAITES

Lundi 17 Février - 17:00

Actu. locale


Les avocats du barreau de Lyon en grève. - © Radio Scoop / Léa Duperrin
L'ensemble des barreaux de France mobilisés contre la réforme des retraites, ont décidé de durcir le mouvement cette semaine. À Lyon, plusieurs centaines d'avocats se sont rassemblés en chanson devant le tribunal correctionnel.


Les raisons de la colère n'ont pas changé. Depuis plus d'un mois, les avocats de nombreux barreaux de France, dont celui de Lyon, protestent contre la réforme des retraites. En rejoignant le régime universel défendu par le gouvernement, certains avocats pourront espérer une augmentation de leurs pensions, au prix d'une forte hausse des cotisations.

Le bras de fer continue


Les propositions du gouvernement n'ont pas suffi à rassurer la profession. "Les hypothèses chiffrées qui prévoient une amélioration de nos pensions sont invérifiables", explique Serge Deygas, bâtonnier de Lyon. "Pour ce qui est d'un abattement de 30% de nos cotisations sociales, ce n'est pas une réelle avancée car cela pourra être retiré de la loi à tout moment."

La grève se poursuit, et pourrait se durcir. Actions "coup de poing", rassemblements et recours contre l'État pour dénoncer les délais de certaines procédures de justice : le mouvement continue. Les avocats entendent aussi mieux sensibiliser le public, en proposant prochainement des consultations gratuites.


Accès au droit


Les avocats les plus jeunes sont aussi les plus inquiets. Si certains professionnels installés depuis longtemps pourront toujours augmenter leurs honoraires pour compenser la hausse des cotisations, les derniers arrivés risqueraient de perdre leurs clients.

"On augmente les cotisations, sans reconsidérer l'aide juridictionnelle*. Certains justiciables pourraient ne plus avoir accès à la justice", déplore Quentin His, 29 ans. "Sur la Métropole de Lyon, de nombreux avocats sont formés spécialement pour aider les mineurs isolés, parfois en situation irrégulière, à faire valoir leurs droits. Ces avocats de terrain ne pourront plus remplir ces missions avec les conséquences de la réforme", ajoute Joëlle Forest-Chalvin vice-bâtonnier.



* L'aide juridictionnelle est un soutien financier, versé par l'État aux personnes n'ayant pas de ressources suffisantes pour régler leurs frais judiciaires.