FM -

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AFFAIRE KOH-LANTA : LA VERSION DE CANDIDE RENARD RÉVÉLÉE !

Mercredi 16 Mai - 11:12

Télévision


Koh-Lanta
L'enquête continue concernant l'affaire d'agression sexuelle pendant le tournage de la nouvelle saison de Koh-Lanta aux îles Fidji. BFM TV donne aujourd'hui la version de la victime présumée donné à la police.

Lundi 14 mai, l'agresseur présumé, Eddy G. était placé en garde à vue pour quelques heures puis relâché dans la soirée. Candide Renard, la plaignante a elle aussi été entendu et BFM TV a dévoilé sa version des faits.

"Eddy avait pris l'habitude de s'allonger entre les filles"
On sait donc maintenant de façon précise ce qu'a déclaré Candide aux enquêteurs. Selon BFM TV, la candidate raconte que "les candidats dormaient à même le sol et qu'Eddy avait pris l'habitude de s'allonger entre les filles "pour les réchauffer". L'aventurière de 21 ans aurait été réveillée en pleine nuit alors qu'Eddy G. était en train de l'embrasser et de pratiquer des attouchements sous ses vêtements. Elle l'aurait alors repoussé à plusieurs reprises.

Elle finit par quitter l'abri où le groupe passait la nuit et assure "s'être confiée à d'autres candidates puis à des membres de l'équipe de tournage."

Durant sa garde à vue, l'homme a nié les faits, mais, toujours selon BFM TV, a confirmé "qu'il dormait à côté de la jeune fille". Il a été relaché plus tard dans la soirée, et selon son avocat Jérémie Assous "Aucun motif ne permettait de maintenir mon client en garde à vue, sa version des faits est parfaitement conforme avec celle des cinq autres personnes qui étaient dans la hutte avec la plaignante", avant de préciser qu'"aucun de ces cinq témoins ne confirme la version de la plaignante".

Denis Brogniart s'est enfin exprimé

C'est sur Twitter que l'animateur a décidé de s'exprimer pour la première fois sur cette affaire. Rentré lui aussi des îles Fidji après l'annulation du tournage de Koh-Lanta, Denis Brogniart a tenu à dire quelques mots aux téléspectateurs :

"J'ai une pensée pour tous les aventuriers de cette saison qui s'est arrêtée. Ils avaient commencé leur Koh-Lanta, cette aventure dont ils rêvaient. Je les ai rencontrés tous au moment où la mauvaise nouvelle leur a été annoncée. Je vous laisse imaginer leur immense déception et leur grande tristesse".

L'animateur n'a pris aucune position concernant l'affaire, et déclare : "Dès que j'ai été prévenu de la situation, au petit matin du cinquième jour, j'ai très vite compris que je ne pourrais pas continuer à présenter cette saison. Il était impossible de poursuivre ce programme familial de divertissement alors que des accusations graves étaient portées par une candidate envers un de ses coéquipiers. Et je vous dis ça, évidemment, sans prendre position sur les faits."



Hervé Renard, le père de la victime présumée est lui aussi sorti du silence

Le sélectionneur du Maroc a décidé de son coté de s'exprimer via son compte Instagram, il déclare :

"Beaucoup de choses ont été dites, concernant la déposition de ma fille Candide. Nous avons choisi de faire confiance à la justice dans cette affaire. Chaque partie est en droit de choisir sa stratégie. Le plus important pour nous, ne sera pas le show médiatique, dont nous n'avons pas besoin pour nous défendre, mais une cohérence pour respecter la justice. Nous attendrons le verdict de cette affaire avec patience et calme. Les grandes déclarations ne servent qu'à se rassurer soi-même et à attirer l'attention. Justice sera faite et l'honneur de ma fille sera rétabli face aux calomnies et divers mensonges à son égard. Le match ne fait que commencer."



►Télévision

Scandale Koh-Lanta : le candidat soupçonné d'agression sexuelle relâché

L'enquête sur une possible agression sexuelle lors...


►Faits divers

Koh Lanta : l'annulation du tournage bien liée à une accusation d’agression sexuelle

Une concurrente accuse un autre participant d'avoir...


►Faits divers

Le tournage du prochain "Koh-Lanta" annulé

Le tournage de la prochaine édition de Koh-Lanta,...



@RadioScoopOff