SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

DAVID GUETTA : LE DJ LANCE UN MESSAGE FORT AU GOUVERNEMENT

Vendredi 13 Novembre - 18:00

Musique


David GUETTA - © C à vous, France 5
David Guetta n'a pas la langue dans sa poche !


Le 11 novembre dernier, David Guetta était invité sur le plateau de l'émission télé "C à vous" sur France 5.

Le DJ en a profité pour s'exprimer de nouveau sur les problèmes que rencontrent aujourd'hui les personnes travaillant dans la musique ou le monde de la nuit.

"Les gouvernements nous ignorent et nous laissent pour morts"


Lors de son discours de remise de prix à l'AMF à Amsterdam, il avait interpellé les gouvernements et leurs mépris face à l'industrie musicale pendant cette pandémie :

«Les gouvernements nous ignorent et nous laissent pour morts. Tous les travailleurs autour de nous : les promoteurs, la sécurité, les techniciens,… Je pensais qu'on avait enfin gagné le combat et le respect après toutes ces années… Mais non, ils nous prennent toujours de haut.»

"On a tous trouvé ça d'un mépris incroyable"


Ce mercredi 11 novembre, il est donc revenu sur ses propos et confirme son inquiétude face à l'avenir de l'industrie musicale. David Guetta déclare ne pas s'être senti personnellement oublié, mais pense à tous les gens autour de lui pour qui la crise sanitaire est un vrai problème aujourd'hui :

"Comme dans notre activité il y a beaucoup de travailleurs indépendants, c'est très dur pour tout le monde [...], je passe beaucoup de temps en Angleterre et carrément au ministère, ils ont dit ‘c'est très simple, faut changer de métier'. On a tous trouvé ça d'un mépris incroyable".



Même si David Guetta fait aujourd'hui partie des plus grands DJ de la planète, il n'en reste pas moins solidaire et touché par tous les problèmes que la crise impose à ces secteurs d'activités.