SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

KANYE WEST, CANDIDAT À LA PRÉSIDENTIELLE DES USA, EN LARMES POUR SON PREMIER MEETING

Mardi 21 Juillet - 19:48

People


Kanye West lors de son premier meeting - © REUTERS/Randall Hill
Le rappeur américain et futur candidat à la Maison Blanche a lancé ce dimanche 19 juillet sa campagne présidentielle avec un premier discours à travers lequel il a évoqué notamment l'avortement.


Le premier meeting de Kanye West s'est tenu en Caroline du Sud ce dimanche 19 juillet. Ce dernier s'est présenté face à ses invités vêtu d'une veste "gilet pare-balles" sur laquelle il était inscrit "sécurité". À noter que les personnes présentes devaient signer un formulaire de décharge de responsabilité liée au coronavirus.

Des sujets sensibles abordés


Au cours de son discours, le futur candidat a évoqué la question de l'avortement et a déclaré que sa femme Kim Kardashian et lui avaient réfléchi à y avoir recours. Avant d'ajouter, en pleurs, que son père aurait voulu qu'il ne naisse pas. "Mon père voulait que ma mère avorte de moi. Ma mère m'a sauvé la vie. Il n'y aurait pas eu de Kanye West parce que mon père était trop occupé". Il a ensuite crié : "J'ai failli tuer ma fille ! J'ai failli tuer ma fille !".
De plus, il a assuré que Harriet Tubman, figure de l'abolitionnisme, n'avait "jamais vraiment libéré les esclaves" et qu'elle "les avait juste fait travailler pour d'autres blancs".



"Kanye serait au milieu d'une crise"


Néanmoins, la suite de sa campagne reste incertaine puisqu'il avait annoncé sa candidature sur Twitter le 4 juillet, une date à laquelle les listes officielles de plusieurs Etats étaient déjà closes. Mais ce dernier figure bien sur celle de l'Oklahoma.
L'entourage de Kanye West a déclaré qu'il serait peut-être en train de traverser un nouvel épisode de sa crise bipolaire : "il souffre de sérieuses poussées de son trouble bipolaire, en général une fois par an... et Kanye serait au milieu d'une crise ». « Nos sources disent que ses proches pensent que Kanye a désespérément besoin d'une aide médicale et qu'il est au milieu d'un sérieux épisode bipolaire, mais qu'il ne les écoute pas », écrit le magazine TMZ, au lendemain du meeting du chanteur.

"Kim a essayé de m'enfermer"


Dans la soirée du 20 juillet, il a enchaîné une vingtaine de tweets (qu'il a par la suite supprimé) dans lesquels il dénonce les actions de sa femme Kim Kardashian : “Kim a essayé de faire venir un docteur pour m'enfermer”; “Kim a tenté de voler jusqu'au Wyoming avec un docteur pour m'enfermer comme dans le film ‘Get Out' parce que j'ai pleuré hier en évoquant comment j'ai sauvé les vies de mes filles”; “si je suis enfermé comme Nelson Mandela, vous saurez tous pourquoi” écrit-il sur Twitter.