SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

ASVEL - MONACO : VILLEURBANNE REMPORTE LE TITRE DE CHAMPION, APRÈS PROLONGATION

Samedi 25 Juin - 20:11

Basket


L'Asvel affronte Monaco en finale du championnat de France de basket - © Radio SCOOP
L'Asvel a battu Monaco après prolongation, 84-82, ce samedi 25 juin à l'Astroballe, lors de "la finale de la finale" du championnat. Villeurbanne est champion pour la 21e fois !


C'est fini ! Villeurbanne est champion !


Quel finish exceptionnel !

Au terme d'un match somptueux, Villeurbanne s'impose de justesse (84-82) et remporte son 21e titre de champion de France de basket, le troisième consécutif.

Toute cette finale a été complètement indécise. Défaite lors des matches 1 à Villeurbanne et 3 à Monaco, l'Asvel a été bousculée encore lors de cet ultime rencontre. Après avoir pris un excellent départ, elle a vu Monaco revenir et repasser devant.

Énorme d'activité, d'adresse et d'initiatives, Élie Okobo a arraché la prolongation, au bout du suspense.

William Howard, décisif avec deux paniers à trois points et un contre qui restera dans l'histoire du club, a été le "clutch-player" (joueur décisif) de cette prolongation, qui a vu l'Asvel l'emporter de deux petits points.

Cinq minutes supplémentaires !


Quel dénouement ! Alors que l'Asvel a compté jusqu'à 17 points d'avance en première mi-temps, Monaco est revenu au talent en deuxième mi-temps et les deux équipes se sont retrouvées au coude à coude lors du dernier quart-temps.

L'Asvel a eu la possession pour l'emporter au bout du suspense, mais après avoir arraché l'égalisation sur un exploit individuel, Okobo manque son le lancer-franc, et le gong retentit alors que le score est de 75-75 !

Il y aura cinq minutes de bonheur en plus !

Ça commence fort, avec un trois-points de William Howard... Trois points d'avance pour la bande de Tony Parker ! 78-75.

Le lay-up de Lee, et voilà Monaco à un point... 80-79, dans ce match fou !

Élie... OKOBO ! Encore lui ! La pénétration long de ligne finit au fond : quel panier du meneur de l'Asvel ! C'est vraiment l'homme du match (19 points à ce moment du match, meilleur marqueur).

Mike James, dans ses œuvres ! En puissance, en vitesse et en adresse, il parvient à transpercer la défense pour marquer avec la planche, et remet son équipe devant (80-81) à une minute de la fin !

WIlliam Howard, encore lui ! À trois points, quelle adresse ! Et revoilà l'Asvel en tête (83-81)

Et un nouvel exploit d'Howard ! Alors que l'Asvel avait perdu le ballon et que Lee partait seul en contre, le Ligérien s'étire de tout son long et contre la balle ! Il maintient l'Asvel devant alors que tout aurait pu basculer à 10 secondes de la fin ! Exceptionnel !

Les Dieux du basket ont-ils choisi leur camp ? Alors qu'il venait de manquer ses deux lancers francs, le meneur parvient à récupérer miraculeusement la balle et reprend deux lancers ! Il en marque un sur deux (84-82).

Quatrième et dernier quart-temps


Tout reste à faire dans cette finale, et le suspense se sera étiré au bout du dernier match : avec un seul point d'écart à l'attaque de l'ultime quart-temps, c'est irrespirable !

Et comme par hasard, c'est le moment choisi par Mike James pour sortir de sa boîte : le génie, quasiment muet jusque là, enchaîne deux paniers à trois points à très longue distance, et Monaco passe devant pour la première fois de la rencontre ! 55-59 ! Quel renversement !

C'est maintenant Monaco qui tient le match, et l'Asvel qui bataille pour revenir : Mike James a posé sa patte sur le match, mais Fall, avec un contre énorme sur Motiejunas sous le cercle, montre que le combat continue.

Temps mort demandé à trois minutes de la fin, le suspense est insoutenable ! 65-68 pour Monaco. Tout est encore possible dans ce finish du championnat de France ! Quel scénario !

William Howard fait se lever toute l'Astroballe ! Il chipe le ballon et permet à l'Asvel de recoller à un point ! 67-68.

69-70 : échec de Mike James, l'Asvel récupère la balle et repasse devant ! 71-70 !

La Rocca Team répond du tac-au-tac et reprend l'avantage... 71-72 à trente secondes du gong...

Troisième quart-temps


C'est parti pour la deuxième mi-temps !

La faute de Fall donne trois lancers francs à Paris Lee, qui fait un trois sur trois. 43-36.

Lighty à trois points, plein axe... C'est trop court ! Attention : Monaco est revenu à 5 points, 45-40.

Oh, quel dunk de William Howard ! Le Montbrisonnais voit la défense s'ouvrir, il en profite pour aller arracher le cercle ! Mais Bacon lui répond, et voilà les deux équipes séparées de seulement trois points... 47-44. Temps mort demandé par TJ Parker.

La faute d'Okobo donne deux lancers francs à Mike James, qui n'en réussit qu'un. La star azuréenne n'a marqué que 5 points jusqu'à présent. 52-49. Les Villeurbannais sentent le souffle de leur adversaire dans leur dos, à 1'45'' de la fin de ce troisième quart-temps.

Puis c'est au tour de l'ancien de la maison, Léo Westermann, de marquer de mettre Monaco à une longueur ! 52-51.

53-53 ! Le dunk de Diallo remet les deux équipes à égalité, pour la première fois depuis le coup d'envoi ! Tout est à refaire pour les hommes de TJ Parker.

Mi-temps


43-33 à la mi-temps : les Villeurbannais ont été moins dominants dans ce deuxième quart-temps que dans le premier, mais ils maintiennent les Monégasques à distance. Mike James (2 points) est très discret tandis qu'Okobo (12) et Fall (8) côté Asvel, sont bien présents.

L'Asvel a pris une petite option sur un 21e titre de champion de France, mais il reste 20 minutes à jouer !

Deuxième quart-temps


On repart pour le deuxième acte, après un début de match idéal des champions de France en titre. 26-13, le break est fait ! Mais attention au réveil de Mike James et des siens.

Reprise électrique avec de gros contacts et de la tension dans l'air ! On n'est pas loin de la faute technique des deux côtés après plusieurs accrochages. Monaco pousse fort et revient à moins de dix points d'écart : 26-17 après une minute de jeu dans ce deuxième quart-temps.

Le show de l'Asvel ! Énorme contre de Fall sur James, et sur la contre-attaque, le dunk d'Osetkowski, servi par une passe dans le dos d'Okobo... L'Astroballe se régale ! 28-19.

Okobo, stratosphérique ! Sans se soucier du différentiel de taille, le lutin villeurbannais part au combat contre les tours monégasques sous le panier et marque, malgré la pression de Boutsiele et Thomas ! Il marque même le lancer franc derrière. Mais un trois points de l'ASM remet les visiteurs à 31-22, toujours cet écart de 9 points.

Après avoir assuré le spectacle, petite erreur d'Élie Okobo, qui veut temporiser mais manque sa passe. Monaco marque en dunk sur la contre-attaque et revient à sept points : 31-24. La Rocca Team grignote son retard petit à petit.

On ne voit quasiment que lui : 10e point d'Élie Okobo, avec un panier mi-distance, construit seul ! Meilleur marqueur, pour le moment (devant Diallo, 9). Monaco met de plus en plus d'intensité, mais les Villeurbannais maintiennent leur avance.

Les trois points d'Osetkowski ! Dans le "corner", le géant villeurbannais plante une banderille qui fait mal aux Monégasques : 40-32 à une minute de la mi-temps. Sacha Obradovitch demande un temps mort.

Premier quart-temps


Début de match parfait pour l'Asvel ! Deux points de Fall, le show d'Okobo avec un panier à longue distance et un dunk de Knight sur une perte de balle monégasques, Villeurbanne prend les devants dans cette entame : 10-2 après trois minutes de jeu, puis 13-5 après un nouveau panier marqué de très loin par Knight !

Les hommes de TJ Parker ont pris le match par le bon bout et son plus agressifs : rebond offensif de Fall après un panier acrobatique manqué par Knight, qui marque sous le cercle avec autorité ! 17-.6.

Le récital aurait pu continuer avec un panier primé pour Lighty, victime de la faute au moment ou il marque en lay-up, mais le capitaine manque son lancer-franc.

Grosse disette offensive pour l'AS Monaco dans ce premier quart-temps : seulement sept points marqués en sept minutes ! Maladresse à l'extérieur et présence défensive intraitable des locaux à l'intérieur : les noirs et or n'ont pas de solution, pour le moment.

Avant-match


C'est encore dans une Astroballe pleine (5.600 spectateurs) et surchauffée que les deux équipes se retrouvent ce samedi soir. Cet ultime rencontre de la saison entre Villeurbannais et Monégasques promet de faire des étincelles. 
Le champion de France sera désigné à l'issue du match. 

Le "5 majeur" villeurbannais : Okobo - Knight - Howard - Lighty - Fall.