SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

AUVERGNE-RHÔNE-ALPES : IL VA FAIRE LE TOUR DU MONT-BLANC... EN SANDALES !

Vendredi 30 Aout - 06:00

Sport


Julien Picard s'élance sur l'UTMB... en sandales ! - © Facebook - Juju le Raramuri
À bientôt 40 ans, Julien Picard se lance dans un défi fou : celui de boucler son premier Ultra-Trail du Mont-Blanc (UTMB) sans chaussure.


À croire que ce n'était déjà pas assez dur... Tiré pour la première fois au sort pour participer à l'UTMB dont le départ sera donné ce vendredi après-midi à Chamonix, Julien Picard a décidé de tenter une aventure particulière.

Ancien footballeur amateur, cet athlète lyonnais a choisi ensuite de se lancer dans la course à pied. Surtout, il a décidé d'opérer une transition vers la course minimaliste. S'il n'est pas pieds nus, il court simplement avec des sandales au beau milieu des montagnes.

Julien Picard s'élance sur l'UTMB... en sandales ! © Facebook - Juju le Raramuri

"Au début, on nous prend vraiment pour des fous, confie-t-il. Puis quand on voit que ça marche et qu'on fait petit à petit des performances, les gens commencent à se poser des questions".

"Pour rien au monde, je ne reviendrais en arrière"


Une transition qui a pris du temps, il lui a fallu notamment changer sa foulée. Un travail qui, aujourd'hui, porte ses fruits. "Pour moi, c'est plus facile de courir en sandales, assure-t-il. Le pied est à l'air libre, on a une sensation de bien-être. C'est juste incroyable. Et pour rien au monde, je ne reviendrais en arrière".



Avec cette initiative, il essaie surtout d'éviter les blessures. "Lorsque j'ai fait la reconnaissance de l'UTMB, ajoute-t-il, en arrivant le soir à un refuge, j'étais tranquillement en train de boire ma limonade, des randonneurs débarquaient avec leurs grosses chaussures en cuir et leurs chaussettes en laine. Quand ils enlevaient tout ça, ils avaient ampoules, sparadrap, double peau,... Moi, je n'avais rien".

Ce vendredi, Julien va tenter de boucler 170km (et 10.000m de dénivelé positif) à l'aide de ces sandales, à travers la France, l'Italie et la Suisse.

Le départ sera donné à 18h00, à Chamonix. Les premiers concurrents sont attendus sur la ligne d'arrivée samedi, en début d'après-midi.