SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COUPE DE FRANCE : LE MATCH D’UNE VIE POUR LE FC ROCHE/SAINT-GENEST

Vendredi 18 Novembre - 06:00

Football


Les joueurs du FCRSG avant leur 8e tour de Coupe de France. - © Radio Scoop
Ce samedi 19 novembre, Roche/Saint-Genest affronte Rodez, pensionnaire de L2, qui vient de battre l'ASSE deux fois en 15 jours. Il s'agit d'une rencontre du 8e tour de Coupe de France, le dernier avant l'entrée en lice des clubs de Ligue 1.


J-1 pour les amateurs ligériens. Pensionnaire de Régional 2, l'équivalent de la 7e division, le FCRSG dispute ce samedi (18 heures), face à Rodez, un choc face à un club professionnel. Ce sera au stade Maurice Rousson de Feurs.

"Si on peut rêver un peu plus..."


Après Arles/Avignon en 2012 et Istres en 2013, c'est la troisième fois en 10 ans que Roche/Saint-Genest se frotte à un club de ce calibre. La première fois pour un 8e tour de Coupe de France, avec l'espoir, cette fois, de créer l'exploit.

Car ce genre de match, on n'en joue pas tous les jours quand on est footballeur amateur. Le capitaine Julien Vacher, 30 ans, qui a connu la défaite contre Istres il y a neuf ans, ne veut pas avoir de regrets cette fois-ci. "C'est le rêve de tout footballeur amateur de jouer ce type de matchs contre une L2. La marche est super haute, mais j'estime qu'on a une petite chance. C'est du bonus pour nous, le club, donc il n'y a pas de pression à avoir et pourquoi ne pas rêver un peu plus..."

"Sur le papier, c'est injouable, mais..."


Pour cela, il faudra résister aux cinq niveaux d'écart. "C'est énorme et pas beaucoup en même temps. L'écart est tel qu'on peut penser que le résultat est déjà fait", avoue Clément Peillon, l'entraineur. "Mais on a aussi été dans cette position, celle de jouer contre des équipes de 3e ou 4e division district et on s'est fait peur dans le passé. On a conscience que sur le papier, c'est pratiquement injouable. Malgré tout, ça reste du foot sur un terrain avec 11 joueurs de chaque côté. Plus le chronomètre défilera, plus ce sera simple pour nous et compliqué pour eux".

Réponse ce samedi, à partir de 18 heures. La rencontre se disputera devant 2.600 spectateurs.

Les joueurs du FCRSG avant leur 8e tour de Coupe de France. © Radio Scoop