SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

COUPE DE FRANCE : LE PUY-EN-VELAY SUR LES TRACES DE CALAIS ?

Mercredi 7 Avril - 05:30

Football


Le maillot collector du Puy Foot 43 - © Puy Foot 43
Le Puy Foot (N2) dispute une rencontre historique ce mercredi 7 avril à Rumilly (N2). Pour la première fois de son histoire, le club altiligérien va jouer un 8e de finale de Coupe de France.


La Haute-Loire et ses 10.000 petits licenciés du ballon rond seront sans doute devant leurs postes de télévision ce mercredi 7 avril à 16h45. Car le club phare du département, le Puy Foot, a rendez-vous avec l'histoire. Les Ponots ont l'occasion d'aller chercher un quart de finale de Coupe de France. Une première pour un club altiligérien, évidemment.

"Gagner pour continuer de faire son métier"


Et cette fois, ce n'est pas face à un club de Ligue 1 que les Ponots devront batailler (victoire 1 à 0 contre Lorient au tour précédent), mais une équipe de leur niveau : Rumilly Vallières. Deux clubs de National 2, l'équivalent de la 4e division en France.

Et malgré une préparation ratée, avec des défaites contres les réserves de l'OL (N2) et de l'ASSE (N3) ainsi que contre le Canet (N2) en mars, sur le papier, il y a la place pour écrire la plus belle page de l'histoire du club. "C'est du 50/50, Rumilly évolue au même niveau que nous, ils connaissent le terrain donc on peut partir sur du 45/55, on ne sera pas favori mais franchement il faut être ambitieux", clame Rafik Boujedra le milieu de terrain ponot.

"Ce n'est pas de l'impatience, mais on a envie de jouer ce tour à fond. Pour nous, c'est du bonus. Et puis qui sait ? Avec la magie de la Coupe de France, on a envie d'aller le plus loin possible. Comme les championnats amateurs sont arrêtés, ce match, c'est plus qu'une simple rencontre de Coupe de France pour nous. Gagner, c'est pouvoir continuer de jouer au foot, de pratiquer notre métier. Mais aussi faire vivre tout un club. Donc on espère la qualification pour permettre à tout le monde de continuer de travailler au Puy Foot".

C'est tout ce que l'on souhaite au Puy Foot. Un parcours comme celui de Calais en 2000. Le club de CFA (l'équivalent à l'époque de la 4e division) s'était hissé en finale de la Coupe de France après avoir éliminé des clubs de première et deuxième division (défaite en finale contre Nantes, 2/1).

Les Ponots, toujours invaincus cette saison en matchs officiels. Rumilly / Le Puy, c'est ce mercredi à 16h45.