SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas
Isère / Savoies
  • Grenoble
  • Chambery
  • Annecy

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

EURO FÉMININ : ISLANDE / FRANCE : LA LYONNAISE MELVINE MALARD MARQUE LES ESPRITS

Mardi 19 Juillet - 06:06

Football


Melvine Malard - © UEFA
La France s'est fait rattraper sur le fil par l'Islande (1-1) lundi à l'Euro, un accroc sans conséquence comptable puisque les Bleues étaient déjà qualifiées pour les quarts de finale. On notera la prestation remarquée du joker Melvine Malard, ultra-efficace en l'absence de la blessée Marie-Antoinette Katoto.


Déjà qualifiée pour les quarts de finale de l'Euro au coup d'envoi, l'équipe de France féminine de football a terminé son premier tour sur une légère fausse note en encaissant un penalty dans le temps additionnel, un grain de sable contrariant après seize victoires consécutives.

"On aurait préféré gagner ce soir, on a eu les opportunités, mais le VAR n'a pas été avec nous" a regretté Corinne Diacre, la sélectionneuse de l'équipe de France au micro de TF1.

La très bonne prestation de la Lyonnaise Melvine Malard


À Rotherham, où le thermomètre affichait 33°C, la bonne nouvelle est cependant venue de Melvine Malard, visiblement pas submergée par l'émotion d'une titularisation quasi-surprise.

Après 43 secondes seulement, la Lyonnaise de 22 ans avait déjà fait trembler les filets, inscrivant le but le plus rapide de cet Euro anglais et devenant, au passage, la plus jeune buteuse française de l'histoire dans cette compétition.

Melvine Malard a célébré sa réalisation en dessinant la lettre "M" avec ses doigts et en criant "Marie" face aux caméras, un hommage appuyé à Katoto, l'attaquante star des Bleues rentrée en France après s'être gravement blessée contre la Belgique quatre jours plus tôt.

"Je voulais marquer ce soir, et faire une dédicace à Marie", a-t-elle expliqué, toujours sur TF1. "Elle est là pour nous, on est là pour elle. Les attaquantes, on a un grand rôle à jouer, parce que Marie est vraiment une grande buteuse et une grande joueuse. Moi, je n'hésite pas à lui demander des conseils et demander aux autres joueuses comment elle joue, pour bien aider l'équipe."



Une titularisation de Melvine Malard pour les quarts de finale ?


La sélectionneuse Corinne Diacre avait brouillé les pistes la veille devant la presse, laissant entendre qu'elle lancerait la deuxième N.9 de son effectif, Ouleymata Sarr, plutôt que Melvine Malard.

Il ne s'agit peut-être pas d'un choix durable ou définitif, mais cela permet à la sélectionneuse des Bleues d'y voir plus clair avant le quart de finale prévu samedi face aux Pays-Bas.