SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

EUROLIGUE : OPÉRATION RACHAT POUR L'ASVEL

Mercredi 18 Novembre - 04:06

Basket


Le joueur de l'Asvel Antoine Diot - © G.B.
Battus deux fois à l'Astroballe par des adversaires à leur portée, les Villeurbannais se déplacent à Berlin, ce mercredi soir (20 heures) pour un match entre deux équipes qui ont raté leur début de saison.


Celui-là, il ne faudra pas le laisser filer. Alba Berlin - Asvel, c'est une sorte de "choc des cancres", puisque les Villeurbannais et les Allemands présentent le même bilan et partagent la dernière place du classement, avec 1 victoire pour 5 défaites (et 2 matchs reportés).

Refaire le joli coup de Vitoria


Autant dire que le perdant ce soir plongera dans la crise. Le meneur de jeu de l'Asvel, Antoine Diot, sait que ce match est particulièrement important… "En perdant à domicile contre l'Étoile Rouge de Belgrade et le Zenith Saint-Pétersbourg, on a grillé des jokers. Maintenant, il va falloir récupérer des victoires à l'extérieur, comme on a su le faire à Vitoria", explique Antoine Diot, en référence à la belle (mais unique) victoire (88-86) en Espagne il y a deux semaines.

Avec le huis-clos imposé pour chaque match d'Euroligue, les notions de match à domicile et de match à l'extérieur sont donc atténuées. "Sans le public, il n'y a pas de plus quand on joue à domicile", assure le meneur de jeu international. Et donc, logiquement, plus de possibilité en déplacement, comme ce mercredi soir pour les Villeurbannais.

Retour de Norris Cole


À condition de montrer plus de solidité défensive que face à l'Étoile Rouge de Belgrade (défaite 89-68) et plus d'inspiration offensive que face au Zenith Saint-Pétersbourg (défaite 66-53). L'Asvel doit donc réagir pour remonter au classement, alors que l'entraîneur, TJ Parker, est déjà sous pression après ce début de saison très décevant.

Alba Berlin – Asvel : coup d'envoi à 20 heures, avec le retour espéré de Norris Cole, absent la semaine dernière à cause d'une blessure aux ischio-jambiers.