SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

JO-2020 : LA RÉACTION DE MÉLINA ROBERT-MICHON APRÈS SON ÉLIMINATION SURPRISE

Samedi 31 Juillet - 10:57

Sport


Mélina Robert-Michon. - © Canal+
Vice-championne du lancer du disque, la Lyonnaise Mélina Robert Michon a été éliminée dès les qualifications aux JO de Tokyo.


"Je n'ai pas réussi à dérouler ce que je sais faire", a déploré la Lyonnaise Mélina Robert-Michon, éliminée samedi à Tokyo dès les qualifications du lancer du disque pour ses sixièmes Jeux olympiques.

"J'ai été trop bonne élève"



"Il me faudra plus que quelques heures pour analyser. Mon concours a été à l'image de ma saison, difficile. J'ai manqué de certitudes sur la technique, de répétitions, de compétitions. Je n'ai pas réussi à dérouler ce que je sais faire, j'étais trop appliquée, trop bonne élève. A ce niveau, ça ne pardonne pas", a-t-elle expliqué en conférence de presse quelques heures après son élimination.

Mélina Robert-Michon n'a pas réussi à prendre l'une des douze premières places du concours avec un meilleur jet à 60,88 m, bien loin des 65,30 m réussis en juin.

"J'étais bien à l'échauffement, puis je lance le premier dans la cage, ça m'arrive, je sais gérer. Je me remets dedans au 2e essai (60,88 m), puis je pensais avoir ajusté pour le 3e, mais non (59,81 m). Je n'ai pas réussi à m'exprimer, c'est frustrant", a-t-elle raconté.

A 42 ans, et après une sixième participation aux Jeux, la vice-championne olympique de Rio en 2016 entend bien continuer.

Pas question de prendre sa retraite



"Ce serait mal me connaître de penser que je peux arrêter sur quelque chose comme ça. Je ne peux pas arrêter une telle aventure sportive sur une mauvaise note. Ce serait plutôt une bonne motivation pour Paris en 2024. Je dois faire le point, voir ce qu'il faut changer, avancer, et je ne me ferai pas piéger en qualifications en 2024", a-t-elle assuré.

"Mon coach prend sa retraite, on le savait, ça va être l'occasion de repartir sur autre chose, peut-être que ça va me faire du bien. Je n'ai pas envie d'arrêter maintenant, je vais amener un nouveau souffle dans tout ça. C'est sûrement une histoire d'orgueil".