SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

JO - BOBSLEIGH : LE LYONNAIS DORIAN HAUTERVILLE POUSSE LA FRANCE VERS UNE MÉDAILLE

Mercredi 19 Janvier - 06:00

Sport


Dorian Hauterville - © IBSF
Le sprinteur lyonnais Dorian Hauterville est le pousseur numéro 1 de l'équipe de France de bobsleigh, pour les Jeux Olympiques d'hiver 2022 à Pékin.


Les 24e Jeux Olympiques d'hiver de Pékin se dérouleront du 4 au 20 février 2022. À 16 jours du coup d'envoi officiel, la sélection française de bobsleigh va être dévoilée ce mercredi, et Dorian Hauterville en fera partie !

Ce Lyonnais licencié au Décines-Meyzieu Athlétisme est capable de courir le 100 mètres en 10 secondes et 55 centièmes ! Avec son binôme, le pilote Romain Heinrich, il fait partie depuis plusieurs années des meilleurs équipages du monde.

Dorian va participer à ses deuxièmes JO, après ceux de Pyongyang il y a 4 ans.

À 150 km/h, "dans une machine à laver"


Son rôle est de pousser l'engin de 172 kg le plus vite possible, de se glisser à l'arrière, puis de se faire tout petit pendant la descente, qui dure le plus souvent moins d'une minute. Propulsé à 130, 140, voire 150 km/h, selon les pistes, il est secoué dans tous les sens, avec des accélérations à "5G" dans certains virages : "on a l'impression d'être brassé, comme dans une machine à laver ! Il faut être un peu fou pour faire ce sport ! Mais quand on aime l'adrénaline et les sports extrêmes, on s'y fait et on finit par y prendre goût".

Depuis le début de sa carrière, il a déjà subi quatre accidents en piste, mais sans gravité. En revanche, il a subi de nombreuses blessures ces deux dernières années. Mais pas de quoi l'inquiéter : "malgré mes blessures, il y a du positif, parce que chaque fois que je parviens à revenir avec le collectif, j'ai des résultats encourageants. Et si près de l'échéance, je suis toujours aussi motivé, mais juste un peu plus attentif à mon état physique".

Objectif à Pékin : une médaille !


Lui qui a commencé par le football amateur, puis l'athlétisme, n'avait pas prévu de se lancer dans le bobsleigh, avant d'être repéré et recruté par les entraîneurs de l'équipe de France : "les premières fois, on se pose beaucoup de questions. Mais j'ai très vite adoré l'effort, qui va bien avec mes qualités physiques, c'est-à-dire d'être très explosif et très fort sur très peu de mètres. Et à la première descente, j'ai compris que ce n'était pas du tout ce que j'avais imaginé. Ce n'est pas du tout comme dans une attraction, ce n'est pas un manège !".

L'équipe de France part samedi pour un dernier stage de préparation en Allemagne, avant de s'envoler pour la Chine. Objectif, pour Dorian Hauterville et Romain Heinrich : une médaille !

Dorian participera peut-être aussi à l'épreuve de bobsleigh à quatre, si son état physique le lui permet à l'issue de l'épreuve à deux.