SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'OL INOFFENSIF À BORDEAUX

Vendredi 11 Septembre - 22:45

Football


Le match Bordeaux - OL - © Twitter @Eurosportfr
L'OL a été tenu en échec (0-0), ce vendredi soir, sur le terrain de Bordeaux, après avoir maîtrisé le match, sans être réellement dangereux.


Certes, l'équipe bordelaise est restée très regroupée défensivement. Mais l'OL a manqué d'imagination et de justesse technique pour profiter de sa domination. Finalement, même si un match nul ramené de Bordeaux n'a rien de dramatique, on peut considérer que les Lyonnais ont perdu deux points, ce vendredi soir en Gironde.

Le top


Maxence Caqueret. On a l'impression de se répéter, match après match. Comme lors de la victoire face à Dijon (4-1) il y a deux semaines, le jeune milieu de terrain a rayonné, comme son compère du milieu de terrain, Bruno Guimaraes. Le jeune international Espoirs français a créé beaucoup de décalages, grâce à sa qualité technique et sa vision du jeu. Mais ses coéquipiers n'ont pas réussi à en profiter.

À noter aussi la volonté du défenseur Jason Denayer de jouer à une touche de balle, pour accélérer le jeu.

Le flop


Les deux attaquants. L'OL a globalement maîtrisé le rythme du match et la possession du ballon. Mais deux facteurs ont empêché les Lyonnais de faire la différence au score : la faiblesse technique des deux attaquants Moussa Dembélé et Karl Toko-Ekambi, empruntés dans une défense regroupée. L'incapacité des latéraux à réussir un centre dangereux n'a pas aidé l'OL à mettre en danger les Bordelais.

Le fait du match


Le poteau d'Houssem Aouar. Alors que l'OL avait enfin trouvé un décalage, Houssem Aouar s'est retrouvé en bonne position. Il a d'abord superbement effacé un défenseur adverse, avant de résister à un deuxième. Le meneur de jeu a déclenché une frappe, en déséquilibre : le gardien de Bordeaux était battu, mais le ballon a été repoussé par le poteau. À 10 minutes de la fin, c'était certainement la balle de match pour l'OL.



►Sport

Tour de France : Alaphilippe rate la victoire d'étape, Bardet abandonne !

Le peloton est parti de Châtel-Guyon à 11h50 (départ...