SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'OL PEUT-IL ÊTRE LE PREMIER À FAIRE TOMBER LE PSG ?

Dimanche 3 Février - 06:01

Football


Memphis Depay au Parc OL. - © Hugo Frances
Comme en 2016 et comme l'année dernière, l'OL tentera, ce dimanche (21 heures), de battre une équipe parisienne invaincue depuis le début de saison, mais privée de sa star Neymar.


Paris est diminué. Pas de Neymar (pied), ni de Marco Verratti (cheville), deux joueurs majeurs de l'effectif parisien. Sans eux, le PSG a largement dominé Rennes (4-1) dimanche dernier. "Ne me parlez pas de deux joueurs absents, ils en ont tellement d'autres", coupe Bruno Genesio.

L'OL connaît la recette pour battre le PSG

Malgré Cavani, Mbappé, Thiago Silva ou Di Maria, l'entraîneur lyonnais a pourtant bien conscience que ce PSG sera forcément moins effrayant. Surtout, Bruno Genesio sait bien qu'en trois confrontations entre les deux clubs en championnat depuis l'inauguration du Parc OL, les Lyonnais se sont imposés deux fois : le 28 février 2016 (2-1) et le 21 janvier 2018 (2-1). Il connaît donc la recette.


"On sait ce dont on a besoin pour les battre : mettre beaucoup de rythme et d'intensité, tout en gardant de la lucidité", explique Bruno Genesio. En résumé : faire un grand match. "C'est comme un match de Ligue des Champions. On peut payer cash la moindre erreur mais en mettant beaucoup d'impact, on peut leur poser des problèmes", assure Nabil Fekir.

Le capitaine lyonnais préfère oublier la gifle reçue au match aller, au Parc des Princes : 5-0 ! D'autant que, hormis ce gros raté, l'OL a pris la bonne habitude de répondre présent dans les grands rendez-vous : victoires à Manchester City (2-1) et dans les deux derbys face à Saint-Etienne (1-0 et 2-1), succès face à Marseille (4-2) et match nul face à Manchester City (2-2).

L'OL déçoit rarement quand le niveau s'élève...