SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

L'OL S'IMPOSE À BREST ET REPREND PROVISOIREMENT LA PLACE DE LEADER !

Vendredi 19 Février - 22:44

Football


Houssem Aouar balle au pied au Parc OL. - © Hugo Frances
Vainqueur à Brest (3-2), grâce à une première période très efficace, l'OL double le PSG et reprend provisoirement la première place du classement, grâce à une meilleure différence de buts que Lille. Mais les Parisiens et les Lillois joueront dimanche.


Quand l'OL perd à domicile, la réaction est immédiate. Après la défaite à Metz (1-0) le 17 janvier, les Lyonnais avaient étrillé l'ASSE dans le derby le week-end suivant. Cette fois, c'est Brest qui a subi la vexation de l'OL, une semaine après la défaite face à Montpellier à Décines. Mais c'était beaucoup moins brillant qu'à Geoffroy-Guichard...

Après un début de match dominé par les Bretons, l'OL a profité de deux cadeaux pour prendre l'avantage. D'abord Lucas Paqueta qui profite d'un dribble raté...du gardien de Brest pour lui piquer le ballon et le pousser dans le but vide (1-0, 9').



Ensuite, un ballon récupéré par Thiago Mendes dans les pieds d'un joueur brestois à l'entrée de la surface de réparation. Le Brésilien sert Memphis, qui décale Houssem Aouar, seul face au but, qui double la mise (2-0, 29').

Juste avant la mi-temps, Memphis provoque et transforme un pénalty, pour tuer ton suspense (3-0, 44').

En seconde période, l'OL a complètement déjoué. 45 minutes indignes d'un prétendant au titre de champion. Lyon a rapidement concédé la réduction de l'écart, après un mouvement brestois sur lequel les Lyonnais ont très mal défendu (3-1, 53').



Après plusieurs occasions ratées par Karl Toko-Ekambi et un centre-tir de Memphis sur le poteau (72'), Brest est même revenu à 3-2 après un but d'Irvin Cardona (75'). L'OL a tremblé jusqu'au bout mais a finalement décroché une victoire un peu miraculeuse...

Le top


Sinaly Diomandé. Dans des conditions climatiques difficiles, le jeune défense lyonnais (19 ans) a été intraitable dans les duels et serein dans la relance. L'Ivoirien jouait son 20e match de Ligue 1, son 9e comme titulaire, mais il dégage une assurance de joueur expérimenté. La très belle surprise de la saison de l'OL confirme son potentiel, match après match.

Le flop


Karl Toko-Ekambi. Après une première période appliquée mais sans génie ni différence majeure, l'attaquant camerounais a encore gâché beaucoup d'occasions franches en seconde période. Alors qu'il avait la possibilité de décaler Houssem Aouar, seul face au but, KTE a tenté sa chance dans une position difficile, sans réussite. Quelques minutes plus tard, il a vendangé un face-à-face avec le gardien brestois, en frappant trop mollement. Sans conséquence cette fois, mais deux occasions ratées qui auraient pu coûter très cher dans un match plus serré.

Léo Dubois. Beaucoup mieux depuis le début de l'année 2021, après une première partie de saison difficile, le latéral droit lyonnais a déçu. Quasiment aucun apport offensif, des coups de pied arrêtés mal frappés (le vent violent est une explication) et une absence étonnante sur le but brestois : Léo Dubois est capable de beaucoup mieux.

Sur le côté opposé, Mattia De Sciglio a encore été décevant.

Conséquence


Grâce à cette victoire, l'OL retrouve donc provisoirement la première place du classement, avec 55 points. Mais Lille et le PSG joueront dimanche, respectivement à Lorient (17 heures) et contre Monaco (21 heures). Quels que soient les résultats de ses concurrents directs dimanche, l'OL s'est rassuré, en gagnant à l'extérieur après une défaite à domicile le week-end dernier.

Lors de la prochaine journée, les Lyonnais se déplaceront à Marseille, dimanche 28 février (21 heures). Cette fois, ils joueront donc après Lille et le PSG...