SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

LOU : LA RÉPLIQUE CINGLANTE DE MIGNONI À BOUDJELLAL AVANT TOULON !

Vendredi 6 Septembre - 09:09

Rugby


Pierre Mignoni - © Gaël Berger
Le coach lyonnais a vivement réagi aux propos du président toulonnais, à la veille du choc entre les deux formations, à Toulon, pour la 3e journée de Top 14 (17h30).


Le choc de la 3e journée de Top 14 entre le LOU leader du championnat, et Toulon ce samedi est lancé.

Ce vendredi matin, l'entraîneur lyonnais Pierre Mignoni n'a pas mâché ses mots pour répondre au président du RCT, Mourad Boudjellal.

La veille, le dirigeant sudiste avait ouvertement critiqué ses anciens joueurs partis à Lyon.



"Dans d'autres domaines, on appelle cela des mercenaires"

"Moi, la question que je me pose est : pour qui seront leurs parents en tribune ? Je ne sais pas ! Il y a une chose qui est sûre pour moi : en tant que président, je ne serais jamais contre Toulon. Il y a des gamins en face qui sont nés à Toulon et qui ont été formés à Toulon. Dans d'autres domaines, on appelle cela des mercenaires. Alors je ne dis pas que ce sont des mercenaires, mais pas loin".

"C'est bien beau de jouer contre Toulon et de pavoiser à Mayol en se tapant la poitrine en disant « on va gagner Toulon », puis venir à Toulon l'été et se payer une maison à Toulon, avec l'argent que l'on gagne à Lyon, ajoute-t-il. Ce n'est pas ma façon de voir la vie. Je dois sûrement être un peu utopiste".

"En face à face, il parle beaucoup moins"

Des propos que le manager du LOU Pierre Mignoni, né à Toulon où il a joué et entraîné, n'a pas vraiment apprécié.

"[Les propos de Boudjellal], c'est l'opposé de ce que représente Toulon. Ce club a des valeurs, il a une image très propre et cette équipe de Toulon montre beaucoup plus de valeurs que ce que le président peut se permettre de dire", a confié le coach lyonnais, ce vendredi, en conférence de presse.

"Toulon, ce n'est pas ça. Nos familles sont à Toulon, on a grandi dans ce club, on a une culture forte de ce club. Il n 'y a pas de haine. La haine, c'est lui (Boudjellal) qui l'attise et c'est pas bien, ajoute-t-il. Ça, je lui dirai entre quatre yeux mais pas entre quatre micros. Parce que lui, il parle facilement devant les micros. Je le connais, j'ai travaillé avec lui, mais quand on est face à face, il parle beaucoup moins".

"On a été élevés dans ce club, on nous a inculqué le respect et la fierté. Parler de mercenaires, non. Des gens fiers oui, pas des gens qui parlent à travers un micro. On peut rigoler quand il dit "Tout Lyon" au lieu de Toulon ou "les Toulonnais du Nord". Mais nous, on est nés à Toulon et on mourra à Toulon. Lui aussi, je pense, mais on ne sera pas à côté. Et ce que j'ai à lui dire, c'est encore bien plus que ça."