SÉLECTIONNEZ VOTRE VILLE

Rhône
  • Lyon
  • Vienne
  • Tarare
Loire / Haute-Loire
  • Saint-Étienne
  • Roanne
  • Le-Puy-en-Velay
  • Yssingeaux
Puy de Dôme / Allier
  • Clermont-Ferrand
  • Vichy
Ain / Saône-et-Loire
  • Bourg-en-Bresse
  • Mâcon
  • Valserhône
Ardèche
  • Aubenas

Cliquer pour télécharger
l'application Radio Scoop

NANTES - ASSE (1-1) : LES VERTS RESTENT EN VIE ET ARRACHENT LES BARRAGES !

Samedi 21 Mai - 22:50

Football


Romain Hamouma - © ASSE
Grâce à leur match nul décroché à Nantes (1-1), ce samedi, à l'occasion de la 38e journée de Ligue 1, les joueurs de l'AS Saint-Étienne obtiennent au bout du suspens la place de barragiste aux dépens de Metz. Les Verts joueront leur survie parmi l'élite la semaine prochaine lors d'un match aller-retour face à Auxerre.


Les Verts sont encore en vie !

Grâce à un point arraché dans le dernier quart d'heure, ce samedi, à Nantes, l'AS Saint-Étienne va disputer la semaine prochaine un barrage aller-retour face à Auxerre pour tenter de sauver sa peau en Ligue 1.

Pourtant, les hommes de Pascal Dupraz ont longtemps été provisoirement relégués au cours de cette soirée. La faute à ce penalty de Ludovic Blas encaissé en première période sur une faute de Mickaël Nadé (1-0, 23e).

Bernardoni maintient les Verts en vie


Si, dans le même temps, le PSG s'est chargé d'étriller Metz (5-0), il fallait aux Stéphanois revenir à hauteur pour décrocher un point décisif et doubler les Lorrains pour récupérer cette 18e place, abandonnée la semaine dernière à l'issue de la défaite face à Reims dans le Chaudron (1-2).

Une égalisation tant espérée, survenue au cœur du dernier quart d'heure, grâce à l'homme providentiel de la soirée : Romain Hamouma !


"J'ai passé dix années dans ce club, ça me touche de le voir dans la zone rouge. J'ai connu de très belles choses, mais ce match à Nantes, c'est le plus important pour moi, c'est évident", avait annoncé l'attaquant de 35 ans, ce jeudi, en conférence de presse.

Entré à la pause à la place de Sada Thioub, Hamouma s'est ainsi montré décisif pour reprendre un centre de Denis Bouanga (1-1, 79e). Le but de l'espoir pour des Verts encore trop souvent inoffensifs. Le but, surtout, des barrages.


Avant cela, il a fallu plusieurs interventions décisives de Paul Bernardoni pour maintenir les Verts en vie face à des Nantais joueurs, auréolés de leur récent sacre en Coupe de France. Le portier stéphanois s'est notamment montré décisif face à Blas (35e), Moutoussami (47e) ou encore Kolo Muani (65e).

Un point arraché au forceps, au bout du suspens, dans les dernières minutes de l'ultime journée de la saison. Tout cela, pour s'offrir un sursis, avec seulement 32 unités au compteur ! Pascal Dupraz et ses hommes ont ainsi rendez-vous jeudi soir (19h) à l'Abbé-Deschamps pour défier Auxerre, avant le match retour, dimanche (19h), dans le Chaudron de Geoffroy-Guichard. Une double confrontation pour maintenir l'ASSE parmi l'élite du football français.